Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 mai 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Pas de géant pour Wallbridge au projet Fénelon

6,5 millions $ pour améliorer l’accès au camp minier de Sunday Lake

Wallbridge_Fenelon

©Wallbridge Mining Company

La réfection de la route permettra un meilleur accès au camp minier de Sunday Lake, où Wallbridge développe notamment son projet Fénelon.

Québec et Wallbridge Mining Company unissent leurs efforts dans un projet de réfection de routes et de chemin forestier évalué à 6,5 millions $ pour permettre un meilleur accès au camp minier de Sunday Lake, au nord de La Sarre et à l’ouest de Matagami. 

Le projet consiste à la réfection de la route asphaltée N-810 ainsi qu’à l’amélioration d’un chemin forestier donnant accès à cet endroit où plusieurs projets miniers sont en cours d’exploration ou de développement, dont le plus important est le projet Fénelon de Wallbridge. D’une distance de 55,4 kilomètres et accessible via la route 109, cette route devrait, selon Québec, faire de Matagami un carrefour du développement minier et de transport nordique. 

«La réfection de cette route est une première action tangible et concrète pour propulser le plan économique de la Ville de Matagami dans le contexte de la fermeture prochaine de Mine Matagami», a signalé le ministre de l’Énergie et des Ressources Naturelles, Jonatan Julien. 

«L’industrie minière a toujours occupé une place importante dans l’histoire de Matagami et continuera de le faire pour bien des années grâce à la mise en place d’infrastructures stratégiques qui permettront aux gens d’ici de poursuivre leur carrière dans le domaine minier et à nos entreprises locales d’offrir des services à toute la région. Nous franchissons une étape importante vers ce que sera le Matagami de demain, une ville prospère où il fait bon vivre», a ajouté le maire de Matagami, René Dubé. 

Wallbridge y met du sien 

La Société du Plan Nord investira 3 millions $ dans le projet, alors que la Société de développement de la Baie-James ajoutera 2 millions $. Wallbridge complètera le financement en investissant 1,5 million $ dans ce projet. «Pour nous, la réfection de la route améliora l’accès régional au projet aurifère Fénelon, y compris un meilleur accès à Matagami et à son infrastructure, à la main-d’œuvre locale et aux entreprises», a signalé le vice-président mines et projet chez Wallbridge, François Demers. 

La faille Sunday Lake est celle qui héberge la mine Detour Lake sur le côté ontarien. Wallbridge possède sur cette faille son projet phare, Fénelon, où 13 500 onces d’or déjà ont été extraites du minerai échantillonné en vrac. Deux projets sont aussi en exploration par Wallbridge, soit le projet Martinière, qui compte des ressources indiquées globales de 591 000 onces d’or, et le projet Grasset où on compte 3,42 millions de tonnes de minerai à 1,79 % de nickel. 

Le projet B26, un gisement de cuivre et de zinc de la SOQUEM, une filiale de Ressources Québec, se trouve aussi dans ce secteur. Les projets aurifère Casault (Midland Exploration et Wallbridge) ainsi que Detour Québec (Midland Exploration et Probe Metals) sont aussi en exploration dans ce camp minier, où l’on retrouve également l’ancienne mine Selbaie. 

Un projet soucieux de l’environnement 

Le projet de l’amélioration de cette route a aussi été fait en collaboration avec la Nation crie. Le trajet a notamment été changé pour tenir compte de préoccupations environnementales. 

«Le plan initial était de construire une nouvelle route qui empiéterait sur les zones sensibles du caribou forestier. Les dirigeants de Matagami ont adapté leurs plans pour tenir compte de ces enjeux environnementaux et forestiers. Voilà à quoi devrait ressembler la réconciliation, en réutilisant les infrastructures existantes pour se supporter l’un et l’autre sans nuire à l’environnement et à la faune, dans l’esprit de la coexistence», a souligné Abel Bosum, grand chef du Grand Conseil des Cris et président du Gouvernement de la Nation crie. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média