Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 juin 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

L’ancien maire de Rouyn-Noranda Pierre Grandmaître est décédé

L'homme débrouillard

Pierre Grandmaitre

©Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Rémy Trudel en compagnie du maire de Rouyn-Noranda, Pierre Grandmaître.

L’ancien maire de Rouyn-Noranda Pierre Grandmaître est décédé le 1er juin 2021. L’homme aura marqué la politique municipale en ayant notamment permis à la Ville d’obtenir une franchise de la LHJMQ en plus d’avoir été derrière de grandes initiatives économiques à un moment où le taux de chômage était des plus élevé.

Pierre Grandmaître est né le 20 décembre à Rouyn en 1942. Il est élu maire de Rouyn-Noranda en 1994. Il sera élu par acclamation lors de l'élection suivante. Son mandat se terminera en 2001 alors qu'il démissionne et cède sa place à Gérald Lévesque. Pierre Grandmaître fut le premier maire à temps plein de la municipalité.

Ouvrir la voie à la LHJMQ

Son passage en politique aura cependant laissé de grandes réalisations. Lui ainsi que le commissaire industriel, Mario Lamarche, ont été à l'avant-plan de l'arrivée des Huskies à Rouyn-Noranda. La Ville avait fait de ce dossier une priorité économique et touristique. Le conseil de ville, sous l'impulsion de M.Grandmaître, avait notamment déroulé le tapis rouge s'assurant d'effectuer des rénovations à l'aréna Dave-Keon en plus de piger un montant de 75 000$ annuellement dans le budget de fonctionnement de la Ville pour attirer les propriétaires de l'époque, Sylvain Danis et Dave Morin.

Les défis économiques

Il a aussi été l'artisan du Chantier Défi Emploi, mis sur pied en 1998, qui a permis de rassembler les gens autour du développement économique de Rouyn-Noranda sous le thème «Devenir seuls maîtres de notre développement». À l'époque où 45% de la population se retrouvait sans emploi, le maire de la municipalité a mis sur pied cette initiative avec M.Guy Lemire, directeur du Conseil régional de développement de l'Abitibi-Témiscamingue). Ce chantier regroupait les gens impliqués dans le développement économique de la ville et il cherchait à faire en sorte que Rouyn-Noranda repose moins sur les grandes organisations gouvernementales et privées comme la Fonderie Horne. Elle cherchait à mobiliser les petites et moyennes entreprises en vue de créer des emplois et à supporter les occasions d'affaires.

C'est aussi sous sa gouverne que la piste cyclable du lac Osisko a vu le jour.

Un dernier saut en politique

Pierre Grandmaître est revenu quelques années plus tard en politique. À l'élection fédérale de 2008, il s'était présenté sous la bannière du Parti conservateur du Canada. Il récolta 19,9% des voix étant battu par le député sortant du Bloc québécois Marc Lemay.

L'homme fut aussi un agent immobilier à la suite de sa carrière politique. Il fut aussi un homme d'affaires fort apprécié. 

Commentaires

5 juin 2021

Françoise Bruneau.

Je n'ai pas connu Monsieur Grandmaître en tant que politicien, je suis allée à la chasse aux chevreuils avec lui à La Macaza et je le trouvais bien sympathique. Il disait ce qu'il pensait et je me suis même obstinée avec lui.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média