Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

03 juin 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

250 000 $ pour améliorer le mont Powell

Le travail des bénévoles de Vélo Action Rouyn-Noranda finalement récompensé

Mont Powell Vélo Action Rouyn-Noranda

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les sentiers du mont Powell seront améliorés grâce à la subvention de 250 000 $ obtenue par Vélo Action Rouyn-Noranda auprès de Québec, de la Ville ainsi que de partenaires privés.

Vélo Action Rouyn-Noranda a eu la meilleure des nouvelles. Grâce à un partenariat avec la Ville, l’organisme a pu mettre la main sur une subvention de 150 000 $ du ministère de l’Éducation qui servira à améliorer les sentiers du mont Powell.

Le président de l’organisme, Philippe Gaudreault, voyait cela comme une importante tape dans le dos de tous les bénévoles dévoués à ce site depuis dix ans. «C’est un rêve qui a grandi et qui se concrétise. On porte ce projet depuis longtemps. On a développé un sentiment d’appartenance à ce site», a-t-il confié. 

L’ancien site minier est en train de devenir un véritable atout récréotouristique de la municipalité. «Pour évoluer dans le bon sens, ça prend du bon monde. On est rendu là aujourd’hui parce que des gens passionnés ont mis du temps et de l’énergie dans ce projet», a-t-il fait valoir. 

Rouyn-Noranda a ajouté 40 000 $ dans ce projet. «Les employés et le conseil municipal ont compris à quel point ce projet méritait un appui. Je crois que l’une des plus grandes forces de notre ville, c’est le support qu’on démontre envers les gens qui mettent leur énergie à améliorer nos milieux de vie», a fait savoir M. Gaudreault. 

Reconnaître un site 

Pour la mairesse, Diane Dallaire, appuyer ce projet allait de soi. «On voulait que notre territoire devienne aussi un immense plateau sportif. C’est également un lieu exceptionnel à proximité des gens», a-t-elle mentionné. 

Elle a aussi souligné le travail accompli par les bénévoles. «Je pense que notre contribution financière vient confirmer la valeur exceptionnelle du site qui a été développé ici et démontrer son importance», a-t-elle fait valoir. 

D’autres partenaires privés ont aussi décidé d’appuyer le projet. Le directeur du développement des affaires de Blais Industries, Jean-François Blais, a rappelé à quel point les bénévoles sont importants. «Une ville ne peut pas être meilleure que ses bénévoles. Les gens se sont investis sur le site. Quand j’ai commencé, il fallait éviter la ʺtrail à Philippeʺ. Je pense que je suis tombé cinq fois la première fois. Aujourd’hui, les pistes sont plus accessibles en raison du travail accompli», a-t-il souligné. 

«Très peu de gens connaissent le mont Powell. Si Blais Industries contribue, c’est qu’on veut aider à créer quelque chose à long terme. On est fier d’investir là-dedans parce qu’on est des bâtisseurs d’infrastructures durables», a-t-il ajouté. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média