Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

05 juin 2021

Jessica Gélinas - jgelinas@lexismedia.ca

Nouveau rapport des enjeux environnementaux de la région

Dévoilement de l’édition 2021 du portrait de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue

Environnement

©Photo Le Citoyen – Archives/Patrick Rodrigue

Selon le rapport, en date de 2020 et selon les schémas d’aménagement et de développement des MRC de la région, 35 secteurs sont désignés comme inondables, autour de 24 plans d’eau et dans 22 municipalités.

Le Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue (CREAT), en collaboration avec l’Observatoire de l’Abitibi- Témiscamingue, a actualisé le portrait de l’environnement de la région. Ce dernier vise à nourrir la réflexion autour des actions à privilégier vis-à-vis les réalités régionales. 

À l’occasion de son 25e anniversaire, le CREAT a voulu mettre à jour les plus récentes données concernant l’environnement. Le dernier rapport réalisé par l’Observatoire remonte à 2007 et celui du CREAT date de 2010. Les deux organismes ont donc décidé d’unir leurs forces et de travailler de concert afin de produire cette nouvelle édition. 

«Les questions environnementales sont de plus en plus présentes sur la place publique, les situations évoluent rapidement, alors cette mise à jour du portrait de l’environnement arrive à point nommé», a mentionné Hugo Asselin, directeur de l’Observatoire. 

Le portrait comporte huit thématiques: les changements climatiques, la qualité de l’eau et des sols, les matières résiduelles, les ressources hydriques, minières et forestières, les aires protégées, la biodiversité et l’agroenvironnement ainsi que la consommation d’énergie. Des capsules vidéo d’environ une minute ont également été réalisées dans le rapport afin d’exposer quelques faits saillants de chacune des thématiques. 

Quelques faits saillants

En Abitibi-Témiscamingue, de 1950 à 2000, la température moyenne annuelle a augmenté de 1,1°C. D’après les scénarios d’émissions modérées de gaz à effet de serre, la température moyenne annuelle pourrait augmenter de 2,2°C d’ici 2050 et de 3,0°C en 2100. 

En juillet 2020, diverses organisations ont signé une entente en vue du reboisement de terres privées en friche dans les quatre MRC de l’Abitibi pour stocker du carbone et lutter contre les changements climatiques tout en protégeant le patrimoine agricole. Environ 3 millions d’arbres seront plantés sur 138 000 ha d’ici la fin 2021. 

L’exploitation forestière fragmente le territoire par la construction de chemins. En 2019, on trouvait 62 629 km de chemins multiusages, soit 1,2 km pour chaque km2 de forêt productive. Ce morcellement réduit la qualité des habitats fauniques, altère l’environnement physico-chimique, favorise l’établissement d’espèces exotiques et augmente l’utilisation humaine du territoire. 

Le portrait de l’environnement 2021 est disponible sur le site du CREAT, au www.creat08.ca,et sur le site de l’Observatoire, au www.observat.qc.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média