Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

06 juin 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

FHE: un rêve humoristique, osé et pandémique

Le Festival d’humour émergent de l’Abitibi-Témiscamingue voit le jour

Camille Dallaire

©Myriam Frenette

La présidente du Festival d’humour émergent de l’Abitibi-Témiscamingue, Camille Dallaire, a eu l’idée osée de créer un festival en pleine pandémie.

Après avoir gradué de l’École nationale de l’humour et d’avoir fêté cela par Zoom, Camille Dallaire a sorti son crayon et son efface. Au cours de la dernière année, alors que créer un festival n’était pas nécessairement la chose la plus en vogue, elle a écrit le plan du premier Festival d’humour émergent de l’Abitibi-Témiscamingue (FHEAT).

Les choses ont cependant bien tourné. «Je l’ai clairement préparé avec un crayon, mais je n’ai pas eu trop besoin d’une efface, heureusement, a lancé Camille Dallaire. Avec la pandémie, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. On ne savait pas s’il y allait encore avoir un couvre-feu. On n’a pas voulu s’étendre dans trop de lieux de diffusion et avoir des spectacles un peu partout.» 

Si cette première édition se veut une expérience en tant que telle, Camille Dallaire l’avoue, le FHEAT ne ressemble pas encore à ce qu’elle avait imaginé. «Cette année, ce n’est pas nécessairement le produit final que je veux. Mais je suis fière et contente. Dans une année où tout était incertain, je suis 100 % certaine d’être à 100 % satisfaite», a-t-elle signalé. 

Peut-on parler du FHEAT 0.5, alors? «J’assume que c’est le premier. Je suis fière étant donné les circonstances. Le 2e sera différent, on y pense déjà et on a des idées», a-t-elle répondu du tac au tac. 

Partenariat émergent 

La présidente de l’événement a décidé de cogner à une porte fort connue à Rouyn-Noranda, celle du FME de l’Abitibi-Témiscamingue. «Je les ai approchés pour collaborer avec eux et créer un festival, dans leur genre, mais dans le domaine de l’humour», a-t-elle soutenu. 

Si elle souhaitait faire émerger les talents de l’humour, c’est que Camille Dallaire a vécu la vie excitante du micro dans les bars de Montréal. «Les soirées d’humour, c’est vraiment big. Il y a une effervescence. Tous les soirs, tu en as. Ça fait un bout de temps que je pensais créer quelque chose parce que je trouvais qu’il manquait de soirées d’humour à Rouyn-Noranda», a-t-elle évoqué. 

À pratiquement un mois d’empoigner le micro et d’annoncer le premier artiste à fouler les planches du Poisson Volant, le FHEAT est prêt. «On est vraiment avancé. Là, il va rester à gérer le concret: l’arrivée des artistes, les déplacements, les check-ins à l’hôtel. La majorité de la préparation est faite», a dévoilé Camille Dallaire. 

FHEAT Festival d'humour émergent de l'Abitibi-Temiscamingue

©FHEAT

Le Festival d’humour émergent aura lieu du 1er au 3 juillet au Poisson Volant. Les podcasts seront enregistrés au QG.

Une boîte de chocolats mystère 

Pour la programmation, si le nom de Jo Cormier dit quelque chose à certaines personnes, la majorité des artistes qui présenteront des numéros viendront tenter de percer le mystère du rire témiscabitibien. Bien sûr, les Volubiles, qui n’ont jamais émergé plus loin que l’Abitibi-Témiscamingue, feront leur retour, mais les Coco Belliveau, Michelle Desrochers, Gabrielle Caron, Bruno Ly ou Colin Boudrias ne diront pas grand-chose à grand monde. 

Heureusement, les spectacles sont approuvés Camille Dallaire. «Moi, je le sais qu’ils sont bons et je les invite parce que je sais qu’ils sont drôles. Ils ne sont pas connus et c’est le but. Ce qui m’intéresse de l’humour, c’est de voir la diversité. C’est ce qui me fait tripper», a-t-elle soutenu. 

Et les artistes ont aussi hâte de découvrir les mouches noires et d’avoir la piqûre témiscabitibienne… à moins que ce soit celle d’un moustique. «Les réponses ont été positives. Tout le monde voulait venir. Les gérants et les artistes étaient vraiment intéressés. Ils ont hâte de découvrir un autre coin pour se faire connaître. Pour eux, ça leur donne une occasion de se produire devant un public différent, de propulser leur carrière», a expliqué la présidente. 

L’humour auditif 

En plus de spectacles d’humour, le FHEAT offrira aussi la possibilité d’assister à l’enregistrement de podcasts. «On va avoir l’enregistrement de six podcasts. Depuis quelques années, et avec la pandémie, c’est devenu une façon de se faire connaître. Moi-même, je collabore sur certains. Je trouve que c’est une belle plateforme pour faire du contenu», a signalé Camille Dallaire. 

Même que certains ont réservé leur place directement auprès de la présidente, comme Thomas Levac, qui y sera avec son podcast Couple ouvert et en solo. 

Déjà, les billets, autant pour les spectacles que les podcasts, s’envolent. «Ils se vendent vraiment rapidement. C’était vraiment un besoin. Les gens sont excités. Ils ont envie de découvrir», a souligné Camille Dallaire. 

Présidente sur scène! 

Mais derrière son rôle de présidente, il y a aussi Camille Dallaire l’humoriste. Et oui, contrairement au FME, la présidente se produira sur scène. Il faut dire que celle qui est derrière le podcast Première Date est sortie de l’École de l’humour au moment parfait. «Avec la COVID-19, j’ai gradué en mars 2020. Comme tout le monde, au début, je n’ai rien foutu et je suis restée assise dans mon salon. Mais je voulais faire quelque chose. Je voulais user de ma créativité et me mettre sur la mappe, sortir de chez nous et avoir du fun», a-t-elle confié. 

Le Festival d’humour émergent aura lieu du 1er au 3 juillet au Poisson Volant. Les podcasts seront enregistrés au QG. Les billets sont disponibles sur le site internet du festival, tout comme la programmation détaillée. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média