Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

07 juin 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies passeront GO et réclameront leur dû

Trois choix au repêchage seront cédés à la meute

Marc-Andre Bourdon

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Marc-André Bourdon complétera l'échange d'Alex Beaucage en ajoutant trois choix lors de la période de transactions du repêchage de la LHJMQ.

Alex Beaucage a aidé les Tigres de Victoriaville à remporter la Coupe du Président, ce qui permettra aux Huskies de réclamer leur dû lors du repêchage de la LHJMQ.

Cédé en retour d’un choix de première ronde en 2022 ainsi qu’un choix de 7e ronde en 2021, les Huskies renverront le choix de première ronde de Victoriaville et en obtiendront un de cette année. À cette sélection s’ajouteront deux autres choix pour porter le total à quatre choix au repêchage en retour de l’auteur du but gagnant de la Coupe du Président.

Cette transaction sera un peu le legs de l'ancien directeur général et entraîneur-chef de la meute, Mario Pouliot.

«Les échanges, c’est l’offre et la demande. Avec la COVID, il y a des équipes qui n’ont pas osé. Il y a aussi eu d’excellents joueurs sur le marché. Ce fut plus difficile de faire des échanges et on a dû se creuser les méninges. Au final, je sais que les partisans des Huskies seront satisfaits», a souligné le directeur général de la meute, Marc-André Bourdon.

Ce dernier croit aussi que certaines choses vont changer dans le futur. «Les équipes voulaient se protéger et je crois que ça va continuer dans les prochaines années. Pour les équipes qui n’ont pas pu le vivre, l’an dernier, c’est dur à digérer», a-t-il évoqué.

 «Il y a aussi le fait que les équipes ne veulent pas nécessairement donner un jeune. Quand tu l’échanges, tu ne peux pas le ravoir avant deux ans. Alors qu’un choix, tu peux l’échanger un nombre incalculable de fois», a-t-il ajouté.

Le dossier des 20 ans

Un des dossiers les plus complexes pour les Huskies est celui des patineurs de 20 ans. Marc-André Bourdon n’a pas encore arrêté son choix parmi les Samuel Richard, Mathieu Gagnon, Samuel Régis et William Rouleau. «Je préfère être dans cette situation que d’être dans une situation où on n’en aurait pas», a-t-il mentionné.

«Et il y a beaucoup de joueurs de cet âge sur le marché. Ce n’est pas une année facile pour transiger, mais il est encore tôt», a-t-il ajouté.

Ce qui change les plans des Huskies, c’est le développement de Samuel Richard. Le cerbère de 19 ans, qui sera considéré comme un 20 ans l’an prochain, a démontré qu’il pouvait être un gardien numéro 1 dans la LHJMQ. «Samuel Richard, ça fait longtemps qu’on croit en lui. Avec Zachary Émond et Samuel Harvey, il s’est retrouvé derrière eux. Il a été patient et on savait qu’il pouvait être un gardien numéro 1. Il a continué de travailler avec Dany Sabourin. Il n’a pas brûlé d’étapes. On ne l’a pas gradué plus vite, pas parce qu’il n’était pas prêt, mais parce qu’on n’avait pas vraiment de place», a expliqué Marc-André Bourdon.

«Il aurait pu se décourager, mais il a continué de travailler et le crédit lui revient. Ce fut payant pour lui. Mais l’organisation a aussi eu un rôle d’encadrement. Bref, c’est bon pour les deux côtés», a-t-il ajouté.

Mis à part le dossier des 20 ans, les Huskies risquent d’être très tranquilles. «Ça s’aligne tranquille. Il est encore de bonne heure et on a des pourparlers, mais il n’y a rien de conclu. Il faut aussi dire qu’on n’est pas nécessairement dans une position de bouger. On est jeune et on veut repêcher», a précisé le nouveau DG des Huskies.

L’œil sur Ouellet?

Avec un choix de première ronde, les Huskies ont peut-être une chance de repêcher le Témiscabitibien Matis Ouellet. «C’est sûr qu’on regarde les talents locaux. Comme organisation, on en a repêché plusieurs dans le passé et on est toujours à l’affût», a fait savoir Marc-André Bourdon.

La liste des Huskies en vue du repêchage est aussi en bonne voie d’être complété. «Elle est assez avancée. Yannick Gaucher et le groupe de dépisteurs ont fait un excellent travail et on est vraiment confiant en notre plan pour le repêchage», a fait savoir le directeur général.

Ce dernier confirme aussi que très peu de joueurs refusent de se présenter à Rouyn-Noranda. «C’est assez rare qu’on essuie des refus. En fait, c’est vraiment minime depuis nos conquêtes des Coupes en 2016. Les choses ont changé et Rouyn-Noranda est une destination que les joueurs considèrent», a-t-il soutenu.

Parcours terminé pour Myklukha

Les Huskies ont aussi confirmé que l’attaquant slovaque Oleksii Myklukha ne sera pas de retour avec les Huskies l’an prochain. «On souhaite toujours amener Danila Klimovich. Ça va dépendre de son repêchage dans la LNH, mais il n’a pas de contrat professionnel pour l’an prochain et il souhaite venir ici», a mentionné Marc-André Bourdon.

Ce dernier est aussi heureux des expériences vécues par le porte-couleur de la Biélorussie au cours des derniers mois. «La vie fait bien les choses des fois. Oui, on aimerait aimer l’avoir ici avec nous. Mais, parce qu’ils ont refusé son entrée au Canada, il a eu l’occasion de participer au Championnat mondial des moins de 18 ans et au Championnat mondial de hockey. Ce sont des expériences incroyables et il s’est mis sur la map tout en mettant sur la map aussi. Ç’a donné de la visibilité à notre organisation», a-t-il indiqué.

Du côté du repêchage américain, la meute continuera de rouler les dès. «Fred Poulin s’occupe de ça. Il a toujours de bons noms, mais ça reste toujours de long shot. On fait notre travail, le processus est bon. Et un jour, on aura un bonus», a-t-il mentionné.

Un adjoint pour le repêchage?

D’ici la prochaine saison, les Huskies devront aussi dénicher un nouvel adjoint pour se joindre à Brad Yetman et Redgie Bois derrière le banc. «On regarde plusieurs options. Ce sont de nouveaux rôles, pour moi, pour Brad, pour Yannick, pour Gilles Bérubé. On a beaucoup de pain sur la planche. On aimerait que ce soit réglé pour le repêchage», a-t-il souligné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média