Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

11 juin 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Daniel Renaud quitte les Foreurs

Il était en fin de contrat avec l’organisation

Daniel Renaud - Foreurs Val-d'Or

©gracieuseté - Dany Germain

Daniel Renaud quitte les Foreurs après une seule saison complète à la barre de l’équipe.

HOCKEY JUNIOR - C’était jour de bilan chez les Foreurs de Val-d’Or, vendredi. Après une amère défaite en finale de la Coupe du Président, l’équipe devra combler certains trous dans l’alignement et dans le personnel hockey, avec notamment le départ de l’entraîneur-chef Daniel Renaud. 

En poste depuis février 2020 après avoir succédé à Pascal Rhéaume, Renaud était en fin de contrat avec l’organisation valdorienne, après l’avoir menée à sa meilleure saison régulière en 28 ans d’existence (en terme de moyenne). 

Durant le bilan, le directeur général hockey Pascal Daoust a affirmé que les deux parties se quittaient sans amertume et que d’autres offres étaient sur la table pour Renaud. «Habituellement, quand ça se finit avec deux gars qui se donnent un câlin, on est loin des histoires de chicane et de ‘’ça l’air que’’», a illustré Daoust lors de la conférence de presse.   

En plus de l’instructeur en chef, l’entraîneur-adjoint Pascal Luneau et le responsable vidéo Alex Cousineau auraient aussi des opportunités ailleurs. «Autant Daniel, Pascal et Alex ont travaillé fort pour cette organisation. En même temps, ils ont des idées et des objectifs en tête. De notre côté, suivant la défaite de samedi dernier (le 5 juin), on a eu une remise en question. Quelque part, les chemins se séparent et c’est correct pour les deux côtés. Ultimement, ça fait partie du monde du hockey. On n’est pas les premiers ni les derniers», a ajouté le président Dany Marchand. 

Aucun nom n’a été mentionné quant à un éventuel remplaçant pour Daniel Renaud. Pascal Daoust prendra les prochains jours pour digérer la défaite en finale et préparer les différents repêchages, dont celui des joueurs d’âge midget, qui aura lieu les 25 et 26 juin. 

Meilleure adaptation 

Lors de la période de questions, les dirigeants du vert et or ont tenté d’expliquer cette défaite en six matchs face aux Tigres de Victoriaville en série finale, malgré la présence de six joueurs signés par des clubs de la LNH (sept en comptant maintenant Justin Ducharme avec le club-école du Canadien). Sans aller dans une thèse de doctorat sur le sujet, les Foreurs estiment que les Tigres ont trouvé de meilleures manières de s’adapter. 

«Même quand on est fort comme un dinosaure, il faut être capable de trouver des solutions et de s’adapter. Victoriaville l’a très bien fait. On a été défiés par une organisation qui a bien fait les choses. Est-ce qu’on a réussi à le faire? Peut-être que oui et que les Tigres ont juste été plus forts que nous. Peut-être qu’on ne l’a pas fait au bon moment ou suffisamment, a tenté d’analyser Pascal Daoust. 

«La question qu’on se posait était comment ça se faisait qu’on ne sortait pas pendant 60 minutes. C’est un discours qui se répétait et qui ne doit pas l’être quand vient le temps d’être en finale», a renchéri le DG. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média