Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

12 juin 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Éducation: la région traîne toujours de la patte

20 % des 25-64 ans ne possèdent pas de diplôme secondaire

AB-CSRN_energie

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Selon les données régionales colligées par l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue, une personne sur cinq âgée entre 25 et 64 ans ne posséderait pas de diplôme secondaire.

Le taux de scolarisation de l’Abitibi-Témiscamingue demeure l’un des plus bas au Québec. En effet, une personne sur cinq âgée entre 25 et 64 ans ne possède pas de diplôme secondaire. 

La situation est plus préoccupante dans la MRC d’Abitibi-Ouest, où près de 25 % des 25-64 ans ne détient pas de diplôme secondaire. À l’inverse, à Rouyn-Noranda, la proportion de gens n’ayant pas de diplôme secondaire tourne autour de 16 %. C’est aussi dans cette MRC où l’on trouve le plus de diplômés universitaires. Une personne sur quatre à Rouyn-Noranda possède un baccalauréat, une maîtrise ou un doctorat. 

Un des points positifs qui ressort des statistiques recueillies par l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue est la proportion de personnes possédant des diplômes professionnel ou collégial. En effet, 46 % de la population de la région peut se vanter d’avoir ce type de diplôme. En y ajoutant les 14 % de diplômés universitaires, près de 60 % des habitants de la région possèdent une formation professionnelle, collégiale ou universitaire. 

De nouvelles statistiques devraient être disponibles au cours des prochaines années en raison du recensement qui a lieu cette année. 

Taux de réussite 

Une autre des bonnes nouvelles est la réussite des étudiants à l’université. En effet, en région, 79 % de la cohorte de 2013 avait un diplôme universitaire entre les mains en 2019, ce qui est mieux que la moyenne québécoise, qui est de 73 %. 

Au collégial, la région est en retard de deux points de pourcentage sur la moyenne québécoise, qui se situe à 62 % pour l’obtention d’un diplôme dans la durée minimale + 2 ans. 

Du côté du secondaire, l’Abitibi-Témiscamingue est aussi en retard sur la moyenne québécoise. Plus d’un étudiant sur quatre de la cohorte de 2012 a décroché avant la fin de l’année scolaire de 2018-2019. Encore une fois, l’écart entre les gars et les filles est immense, alors que 40 % de la gent masculine n’obtient pas un diplôme secondaire au bout de sept ans d’études, contrairement à 23 % pour la gent féminine. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média