Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

14 juin 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Jardiniers recherchés

Mesurer la présence de métaux lourds dans les légumes

10 légumes, 5 fines herbes

Un projet de recherche permettra de mesurer si des contaminants, comme l’arsenic, se retrouvent dans les produits des potagers de Rouyn-Noranda.

Le Comité Arrêt des rejets et émissions toxiques Rouyn-Noranda (ARET) invite les jardiniers de Rouyn-Noranda à participer à un projet de recherche en lien avec l’absorption des métaux lourds et métalloïdes dans les légumes du potager.

Le projet de recherche sera réalisé par Éric Duchemin, directeur scientifique au Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), et l’équipe de Maikel Rosanbal Rodriguez, professeur à l’UQAM. 

Le Comité ARET considère important de mieux connaître et informer pour ensuite outiller, au besoin, la population dans le but d’éviter l’ingestion de contaminants qui pourraient se retrouver dans les produits de leur jardin. Si cela était le cas, il pourrait en découler certaines recommandations. 

«On pourrait comparer ça aux règles concernant la consommation des poissons de pêche sportive ajustée selon les lacs», ont expliqué Mireille Vincelette et Valérie Fournier, co-porte-parole du Comité ARET. 

«Le jardinage, c’est dans l’ADN de nombreux citoyens de Rouyn‐Noranda et je comprends que certains puissent avoir des préoccupations sur les traces que peuvent laisser les contaminants qu’on retrouve dans le sol et dans l’air, puis dans leurs légumes. Ce projet de recherche va leur permettre d’avoir l’information nécessaire pour prendre des décisions éclairées pour leur santé», a indiqué la députée Émilise Lessard-Therrien. 

Les jardiniers intéressés peuvent s’inscrire à partir de la page Facebook du Comité ARET. 

Le projet est rendu possible grâce à la contribution financière de la Direction de la santé publique en Abitibi-Témiscamingue, de la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue et du Comité régional en environnement de l’Abitibi-Témiscamingue. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média