Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 juin 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un ours en or au nord du camp minier de Windfall

Le conte de fées de Minière Osisko se poursuit à l’est de Quévillon

Osisko_Windfall_carotheque

©Minière Osisko

Le sondage de découverte à Golden Bear a révélé de très hautes teneurs en or ainsi que la présence d’or visible à l’œil nu.

Comme si elle manquait de preuves à cet égard après les impressionnants résultats de forage qu’elle obtient semaine après semaine, Minière Osisko a annoncé la découverte d’un nouveau gisement à haute teneur en or à l’est de Lebel-sur-Quévillon, cette fois à environ 1 km au nord de son projet-phare Windfall.

Le 15 juin, la société membre du Groupe Osisko a dévoilé les résultats d’un sondage de découverte ayant exposé une teneur en or non coupée de 27,4 grammes d’or par tonne de minerai sur une épaisseur de 6,7 mètres à environ 505 mètres de profondeur dans un nouveau secteur baptisé Golden Bear. Au sein de ce sondage, où de l’or était visible à l’œil nu, un intervalle de 2,7 mètres a produit une teneur de 63,6 grammes d’or par tonne de minerai.

Cette découverte a particulièrement enthousiasmé l’état-major de Minière Osisko, d’autant plus qu’elle a été réalisée dans un secteur ayant fait l’objet de très peu de travaux d’exploration.

«Nous n’en sommes encore qu’aux premiers jours, mais il semble que nous ayons trouvé un autre nouveau système à haute teneur près de Windfall, a déclaré le chef de la direction de Minière Osisko, John Burzynski. Nous sommes très excités par la découverte de Golden Bear, en particulier parce que cette nouvelle minéralisation est située à moins d’un kilomètre de l’endroit où nous espérons construire la mine et le concentrateur de Windfall.

Minière Osisko croit également que cette nouvelle découverte à haute teneur pourrait avoir un effet positif significatif sur ses plans de développement pour le camp minier de Windfall. «À tout le moins, elle met en lumière le caractère très favorable de notre terrain autour de Windfall, dont la majeure partie n’a même pas encore été forée», a fait observer M. Burzynski.

D’autres forages ont été planifiés à Golden Bear. Ceux-ci viseront à confirmer la nouvelle découverte ainsi qu’à mesure son orientation et l’étendue de sa minéralisation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média