Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

26 juin 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Stéphane Girard se lance pour un autre tour

Le conseiller brigue un second mandat dans le district Aiguebelle

Stephane Girard District Aiguebelle

©Photo Gracieuseté

Stéphane Girard sollicitera un second mandat à titre de conseiller du district Aiguebelle à Rouyn-Noranda lors des élections municipales du 7 novembre.

Stéphane Girard, conseiller sortant dans le district Aiguebelle de Rouyn-Noranda, sollicitera un deuxième mandat auprès de ses concitoyens.

M. Girard a succédé à la mairesse Diane Dallaire, qui occupait ce siège avant lui. Le conseiller, qui œuvre dans le domaine des médias, se dit passionné de politique municipale depuis de nombreuses années, mais il reconnaît que le poste représente beaucoup de travail pour ceux qui s’engagent à fond. Il siège lui-même à une dizaine de comités en plus de conseils de quartier. 

Enjeux du secteur 

Bien qu’il se réjouisse de l’annonce du gouvernement de mandater Vidéotron pour brancher 13 000 foyers au réseau internet haute vitesse en région, Stéphane Girard demeure vigilant. «On surveille ça de près. Si on veut vraiment développer nos quartiers ruraux, ça prend la haute vitesse», a-t-il indiqué.  

Il est préoccupé par l’état des ponts à Cléricy et Mont-Brun. Le pont qui enjambe la rivière Kinojévis à Cléricy a été réduit à une voie, tandis que le tonnage maximum a été réduit à celui de Mont-Brun, ce qui a littéralement enclavé les agriculteurs du secteur ce printemps. Les ponts sont sous la responsabilité du MTQ, mais M. Girard assure collaborer étroitement avec celui-ci pour faire avancer le dossier. 

Conserver les acquis 

Le conseiller souhaite par ailleurs conserver les acquis du secteur comme la présence d’un point de service du CLSC, menacé par la dégradation du bâtiment qui l’héberge à Cléricy. 

De manière générale, Stéphane Girard se dit satisfait de son premier mandat et il exprime la volonté de poursuivre le travail s’il est réélu. «Si tu es proche de ton monde, les gens vont s’en rappeler. Ils ne veulent pas quelqu’un qui pense à leur place, ils veulent que quelqu’un porte leurs dossiers et qu’il les défende pour faire en sorte que leur secteur se développe», a-t-il conclu. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média