Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

29 juin 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

17 chefs d’accusation après avoir fui la police

Francis Legault

©Photo: Archives

Francis Legault, alors qu’il comparaissait pour un vol perpétré au Bar au Sport de Val-d’Or en 2015.

Un homme de 38 ans qui a donné beaucoup de fil à retordre aux policiers, samedi dernier entre Barraute et Senneterre, doit maintenant répondre de ses actes devant la justice.

Francis Legault, déjà bien connu de la police et du système judiciaire, a comparu une première fois de sa chambre d’hôpital, mardi après-midi au palais de justice d’Amos, pour faire face à pas moins de 17 chefs d’accusation. Le procureur de la Couronne, Me Jonathan Tondreau, s’étant opposé à sa remise en liberté, l’individu de Val-d’Or, défendu par Me Élizabeth Ménard, demeure détenu et doit revenir en cour le 5 juillet (lundi prochain) pour fixer la date de son enquête sur remise en liberté.

À la suite des événements du 26 juin, durant lesquels il se serait barricadé armé dans un véhicule volé au terme d’une poursuite policière, Francis Legault est notamment accusé de fuite de police, d’entrave au travail des policiers, de vol de véhicule, d’avoir braqué une arme, de manipulation négligente de deux armes à feu, de possession d’une arme dans un dessein dangereux pour la paix publique et de possession illégale d’armes à feu.

L’homme fait aussi face à diverses accusations de bris de conditions, lui qui était en liberté conditionnelle après avoir purgé une peine de cinq ans de prison en lien avec un vol qualifié perpétré au Bar au Sport de Val-d’Or en novembre 2015. Legault avait de plus écopé d’une peine de six mois d’emprisonnement après qu’il eut plaidé coupable d’avoir volé (pour un montant de plus de 5000 $) le guichet automatique d’un casse-croûte du centre-ville de Val-d’Or.

Rocambolesque

Francis Legault a été arrêté tard samedi soir dans le secteur de Barraute, après avoir tenu les policiers sur les dents durant quelques heures. Selon ce que rapportait la Sûreté du Québec, cette histoire rocambolesque avait commencé en début de soirée quand des policiers de Senneterre ont voulu interpeler l’individu, qui semblait en crise.

C’est alors qu’il aurait pris la fuite au volant d’un véhicule, accompagné d’une femme, en direction de Barraute. L’homme aurait ensuite bifurqué dans un chemin forestier avant de voler une camionnette, avec laquelle il allait s’enliser peu après. Comme l’individu était armé, les policiers ont dû longuement négocier avec lui avant qu’il ne se rende pacifiquement en compagnie de la femme.

La police ne signalait aucun blessé dans l’événement, mais indiquait que l’homme, considérant son état d’intoxication, avait dû être conduit à l’hôpital.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média