Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

12 juillet 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Deux plans pour la rentrée 2021-2022

Le CSSRN très prudent dans sa préparation

AB-ReorganisationSecondaire

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda a préparé deux plans en vue de la prochaine rentrée scolaire.

Le Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda (CSSRN) se montre très prudent en vue de la prochaine rentrée. En raison de la pandémie, il préfère opter pour la prudence plutôt que l’optimiste.

Le directeur général du CSSRN, Yves Bédard, a été franc lors du conseil d’administration. «On présuppose que la situation sera comme l’an dernier avec des mesures sanitaires. On pense comme s’il allait y avoir une quatrième vague. On espère toutefois que la situation sera différente», a-t-il expliqué. 

Deux scénarios sont dans les mains de la directrice des services éducatifs, Anne-Frédérique Karsenti, soit un avec des groupes fermés et un avec des groupes ouverts. 

«On revient vers le début août. À ce moment, on devrait avoir des consignes plus claires et un portrait plus juste. En ayant les deux scénarios en main, on sera en mesure de se virer de bord rapidement», a assuré Yves Bédard. 

Groupes ouverts ou fermés? 

Le retour d’un scénario de groupes fermés ne sera certainement pas le préféré des enseignants et des directions, notamment au niveau du secondaire. «On sait que la présente année a été difficile pour les enseignants et les directions, surtout au secondaire. On a apporté des assouplissements pour satisfaire autant le personnel que les élèves. Par exemple, en groupe fermé, les élèves pourraient circuler entre les cours et entre les locaux», a fait valoir Anne-Frédérique Karsenti. 

Si le CSSRN peut amorcer l’année avec des groupes ouverts, cette option sera privilégiée. «Il est plus probable qu’on commence avec des groupes ouverts et qu’on aille, au besoin, vers des groupes fermés. Si on se rend là, par contre, on ne pourra pas revenir en arrière parce que ce serait un autre chamboulement de la vie des élèves et des enseignants», a signalé la directrice des services éducatifs du CSSRN. 

Si la situation est sous contrôle en début d’année scolaire et que les groupes sont ouverts, le CSSRN sera prêt si quelque chose devait subitement changer. «Le scénario des bulles classes va rester tout près. Même si ça va bien, on va garder la maquette pas loin. C’est certain que si on retourne vers cela, il faut s’attendre à ce qu’on ferme l’école pendant quelques jours à une semaine. Mais, au moins, les deux scénarios seront prêts», a fait valoir Yves Bédard. 

Transport scolaire 

Du côté du transport scolaire, tout se déroulera comme cette année. «En ce moment, nous planifions le transport scolaire en tenant compte des mesures actuelles. Il n’y aurait pas de changement à ce niveau», a mentionné le secrétaire général du CSSRN, Stéphane Morrissette. 

«Il y a encore des incertitudes pour la rentrée, a-t-il ajouté. On n’est pas en mesure de dire quel sera le véritable portrait de la situation. On l’a préparé avec les informations qu’on a actuellement. On veut une rentrée le plus normale.» 

Commentaires

23 juillet 2021

celine mercier

Est ce que les enfants qui ont reçu 2 doses de vaccin seront encore obliger de porter le masque dans l autobus scolaire

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média