Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

05 août 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La campagne régionale de vaccination approche de ses objectifs

Deux nouveaux cas de COVID-19 à l'origine encore indéterminée confirmés dans la région d'Amos

Vaccin

©Photo-archives

La campagne régionale de vaccination approche de ses objectifs.

Alors que la campagne régionale de vaccination approche de ses objectifs, deux nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés dans la région d'Amos, des cas dont l'origine, contrairement aux précédents, n'a pas encore été identifiée.

Dans son bilan quotidien du 5 août, le CISSSAT a indiqué que deux nouveaux cas de COVID-19 avaient été confirmés durant les 24 dernières heures sur le territoire de la MRC d'Abitibi, portant à cinq le nombre de cas présentement actifs dans la région. Contrairement aux autres cas répertoriés depuis les deux dernières semaines, l'origine de ceux-ci n'a pas encore été déterminée. L'enquête est toujours en cours en ce sens.

La Direction régionale de santé publique invite d'ailleurs la population à poursuivre ses efforts pour freiner la transmission du coronavirus en Abitibi-Témiscamingue. Jusqu'à ce qu'au moins 75 % de la population ait reçu ses deux doses du vaccin, il demeure ainsi essentiel de maintenir la distanciation physique, de porter le masque et de laver régulièrement ses mains.

La vaccination se poursuit

À cet égard, le plus récent bilan de la campagne de vaccination brosse un portrait encourageant de la situation. En date du 4 août, 107 113 personnes avaient reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19, soit 71,1 % de la population concernée, tandis que 84 307 personnes avaient bénéficié d'une deuxième dose, soit 56,3 % de l'ensemble. Lors du précédent bilan, daté du 28 juillet, les proportions étaient respectivement de 70,7 % (106 565 personnes) et 51,2 % (76 536 personnes).

Rappelons que la couverture vaccinale ne sera considérée comme optimale que lorsqu'au moins 75 % de la population de la région aura reçu deux doses du vaccin. Plusieurs opérations mobiles de vaccination sont d'ailleurs organisés ces temps-ci pour joindre un maximum de personnes durant les festivals et les événements publics. Le CISSSAT recommande aux gens de consulter régulièrement sa page Facebook pour les détails.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média