Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 août 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Karol-Ann Canuel quitte la scène olympique de manière sereine

Une probable retraite après les Championnats du monde

Karol-Ann Canuel

©gracieuseté - Rob Jones/Canadian Cyclist

Karol-Ann a disputé ses derniers Jeux olympiques, à Tokyo.

CYCLISME - Après avoir pris part à ses deuxièmes Jeux olympiques, la cycliste Karol-Ann Canuel est repartie de Tokyo sans aucun regret. Maintenant que le tout est chose du passé, elle est déjà de retour sur son vélo pour préparer la fin de la présente saison.

Ayant terminé 16e à la course sur route et 14e au contre-la-montre individuel à Tokyo, l’Amossoise d’origine est retournée en Europe pour renouer avec ses coéquipières de la formation professionnelle SD Worx. Bien que rien n’est encore décidé pour le moment, Canuel pourrait prendre part à une épreuve en France, avant de possiblement participer à la Vuelta d’Espagne, du 2 au 5 septembre. 

Concernant sa semaine olympique, elle estime s’être sentie en meilleure condition lors de la course sur route que lors du contre-la-montre, sa discipline de prédilection. 

«J’ai travaillé fort pour les deux épreuves, mais j’ai plus mis l’accent sur le contre-la-montre dans les dernières semaines. Sur la route, on ne sait jamais ce qui va arriver. Je pense avoir juste eu une bonne journée à ce moment-là. Avec la chaleur, on ne sait jamais comment on va réagir. Pour moi, c’était un de mes avantages, car je me sentais bien dans ces conditions, et je crois que ç’a joué dans la balance», explique l’athlète de 33 ans. 

«En général, je suis vraiment contente de mon expérience, de mes entraînements avant de partir à Tokyo et de comment ça s’est fait. On espère toujours faire mieux, c’est sûr, mais je demeure heureuse de comment je me sentais», a-t-elle ajouté. 

Vers la fin 

Avant de s’envoler vers Tokyo, l’Abitibienne d’origine n’avait pas caché que 2021 allait être sa dernière présence sur la scène olympique. Sans avoir pris une décision définitive, Karol-Ann Canuel pourrait également lorgner vers la retraite au terme des prochains Championnats du monde, qui auront lieu du 19 au 26 septembre, en Belgique.  

«Ça s’enligne vers ça, avoue l’olympienne lorsqu’on lui a posé la question. J’avouerais que c’est dur de dire que j’arrête, car je fais ça depuis plusieurs années. C’est toujours difficile de prendre cette décision, mais les Championnats du monde devraient être ma dernière course.» 

Si ce scénario devient réalité, elle prendra, au minimum, un an de transition avant de s’embarquer dans d’autres projets. Or, il faudrait une situation quasi parfaite pour la convaincre de revenir pour une autre saison sur le circuit de l’Union cycliste internationale (UCI). 

«J’aime vraiment ce que je fais. J’ai juste l’impression que c’est le bon moment de passer à autre chose. Si j’ai vraiment une belle opportunité avec une équipe, peut-être, mais je cours déjà pour la meilleure équipe au monde, donc je ne sais vraiment pas ce qui pourrait battre ça», a souligné Canuel. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média