Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

11 août 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

COVID-19: éclosion confirmée dans un milieu de garde

Un cas a également été confirmé au CHSLD Pie-XII de Rouyn-Noranda

0321covid

©Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La Direction régionale de santé publique réitère l’importance de passer un test de dépistage dès l’apparition des symptômes compatibles de la COVID-19, de respecter les consignes d’isolement et de se faire vacciner.

Alors que sept cas de COVID-19 se sont ajoutés au décompte régional durant les 24 dernières heures, le CISSSAT a confirmé une éclosion dans un milieu de garde.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 est ainsi passé de 15 à 22. Cinq nouveaux cas ont été enregistrés en Abitibi-Ouest, tandis que les deux autres l'ont été à Rouyn-Noranda. On compte donc en ce moment neuf cas en Abitibi-Ouest et sept à Rouyn-Noranda, tandis que les MRC d'Abitibi et de la Vallée-de-l'Or en dénombrent chacune moins de cinq. Seul la MRC de Témiscamingue ne répertorie encore aucun cas actif de COVID-19, une stabilité qui se maintient depuis le 14 juin.

Le CISSSAT a confirmé que trois des sept nouveaux cas sont associés à une éclosion dans un milieu de garde, sans toutefois préciser dans quelle MRC celui-ci se trouve. Un cas a également été confirmé au CHSLD Pie-XII de Rouyn-Noranda. "L’enquête épidémiologique est en cours et les contacts déjà identifiés ont été placés en isolement, a précisé le CISSSAT. Les mesures de prévention de transmission du virus sont en place, incluant une interdiction des visites sur l’étage concerné."

En l'espace de sept jours, le nombre de cas actifs de COVID-19 sur le territoire de l'Abitibi-Témiscamingue est passé de 3 à 22, alors que seulement 3 personnes, au cours de la même période, sont maintenant considérées comme rétablies. L'Abitibi-Ouest, qui ne comptait que deux cas confirmés, en date du 20 mai, depuis le début de la troisième vague, a enregistré la progression la plus fulgurante du nombre de cas actifs.

Un portrait plus complet de la situation épidémiologique de la région et du bilan vaccinal sera exposé par la Direction régionale de santé publique jeudi à 15h. En attendant, celle-ci réitère l’importance de passer un test de dépistage dès l’apparition des symptômes compatibles de la COVID-19, de respecter les consignes d’isolement et de se faire vacciner.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média