Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 août 2021

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Moment historique au Lieu historique national Fort Témiscamingue

Dévoilement d’une œuvre témoignant de la cohabitation entre autochtones et allochtones

Karl Chevrier

©Lucie Charest

Karl Chevrier et Christian Paquette ont collaboré à cet œuvre qui illustre 300 ans de cohabitation entre les deux communautés.

L’œuvre La Mémoire du temps, soulignant les 300 ans du poste de traite, a été créée par deux artistes respectivement autochtone et allochtone. Celle-ci illustre entre autres la cohabitation entre ces deux communautés. Cohabitation instaurée avec la création de ce poste de traite devenu le Lieu historique national Fort Témiscamingue Obadjiwan.

Chacun de son côté dans leur culture respective, Karl Chevrier, artiste de la Timiskaming First Nation et Christian Paquette, artiste témiscamien, explorait des sentiers apparentés. Il n’aura pas été étonnant dès lors de les retrouver réunis pour cette œuvre commune.

Une chose frappe quand on observe l’œuvre, c’est l’envergure de l’ovale et le déploiement des ailes de l’aigle qui semble s’en échapper. «Pour nous, l’aigle est un être très important, a énoncé Karl Chevrier. Très important et très respecté. Il a toujours eu une place prédominante dans ma création. Quand nous aménageons un tipi, le sommet est créé à l’image d’un nid d’aigle. Dans notre culture, cela signifie que les messages que faisons montent dans le nid de l’aigle et c’est l’aigle qui les recueille et s’envole avec pour les transmettre au créateur.»

Pour Karl Chevrier, de travailler avec Christian Paquette, faisait du sens, car cela était un exemple concret que les deux cultures peuvent avancer ensemble, à l’image même de l’œuvre. «C’est la balance entre les deux cultures», a-t-il fait observer.

Inspiration mutuelle

Fait particulier, lorsque Christian Paquette avait été approché pour ce projet visant à souligner le 300e anniversaire du poste de traite créé en 1720, il n’avait aucune idée de comment aborder ce fait historique. Et ce, malgré son audace dans des créations antérieures telles ses œuvres aménagées dans la Forêt enchantée située au Vieux Fort voilà quelques années.

«Je me demandais bien comment on pouvait réunir dans une même œuvre 300 ans d’histoire, a relaté M. Paquette. C’est quand j’ai croisé l’aigle créé par Karl dans le cadre d’une exposition à la Galerie du Rift que j’ai eu l’étincelle qui a tout mis en branle. Son aigle était fixé sur un socle, je trouvais important qu’il s’envole. Nous en avons discuté, notre collaboration s’est amorcée.»

Symbolique

L’œuvre La Mémoire du temps s’inscrit dans un ovale représentant une roue de médecine. Un arbre, l’arbre de la vie, y occupe une part prépondérante. «Les branches petites et grandes illustrent les objectifs à atteindre pour les deux communautés à court, moyen et long terme, a illustré Christian Paquette. Le tronc et sa base, où se découpent deux visages, représentent nos acquis et les racines ce qui nous fera grandir ensemble.»

À l’autre extrémité de l’ovale se trouve une éclipse lunaire devant laquelle un aigle semble prêt à prendre son envol. Cette éclipse est liée au cadre de la roue de médecine par 12 liens de deux couleurs différentes qui s’alternent comme les 12 mois de l’année.

«La Mémoire du temps montre que nous ne marchons pas l’un en arrière de l’autre, mais côte à côte», a conclu Karl Chevrier.

La mémoire du temps c’est : «Témoin silencieux pétrifié de la rencontre de deux peuples ayant leur propre bagage identitaire dans une complémentarité à modeler une terre fertile laissant place à un quotidien métissé aux générations présentes et futures» tel qu’on pourra le lire sur la plaque commémorative qui sera aménagée tout à côté de l’œuvre.

Mémoire du temps oeuvre

©Lucie Charest

La Mémoire du temps, une œuvre où deux cultures se rencontrent.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média