Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2021

Retour

27 août 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Sébastien Lemire propose la création de comités aviseurs de jeunes et d’ainés

Offrir une tribune aux citoyens

Sébastien Lemire Bloc québécois Abitibi-Témiscamingue

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Le député bloquiste, Sébastien Lemire, propose la création de comités composés d’aînés et de jeunes de manière à pouvoir porter leur voix à Ottawa.

Le député sortant, Sébastien Lemire, propose la création de comités consultatifs ou «aviseurs» afin de connaitre leurs préoccupations, faire avancer leurs idées et porter leur voix à Ottawa, ainsi que dans leurs milieux.

La campagne électorale fédérale se déroule en vue du scrutin du 20 septembre et le député du Bloc québécois estime qu’il est important de donner la parole à ces groupes de citoyens. «Les jeunes et les aînés sont les principales personnes qui ont vécu de front les conséquences de la pandémie et qui auront à subir ses impacts à long terme, notamment sur le plan économique et de la santé mentale. Inspirée par une demande d’un citoyen engagé de la région, la création de ces comités aviseurs non partisans permettra d’offrir une tribune d’expression sur les enjeux qui les touchent et qui nous permettra de développer ensemble des solutions innovantes. C’est également pour moi une occasion de ranimer la flamme de la participation citoyenne, une contribution essentielle au développement de nos communautés», a-t-il déclaré.

Sébastien Lemire affirme que ces comités seront l’occasion de créer des ponts entre les générations, tout en défendant les priorités de la région à Ottawa. « La création de ces comités sera aussi une occasion privilégiée de comprendre réellement les besoins des gens de la région pour porter leurs messages à Ottawa, ainsi que de cultiver les liens de proximité avec ceux-ci. Nous sommes dans un contexte où le gouvernement fédéral a choisi de créer deux classes d'aînés, en négligeant ceux de 65 à 75 ans, et si je pense aux jeunes, deux mots me viennent en tête, WE Charity, un autre scandale libéral », a-t-il conclu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média