Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

29 août 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Marquis-Laflamme, Perron et Minville: nouveaux membres des Huskies

10 joueurs du repêchage de 2020 font partie de l’alignement de la meute

Zachary Marquis-Laflamme Jérémie Minville Mathis Perron

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les attaquants Zachary Marquis-Laflamme (en haut), Jérémie Minville (à gauche) et Mathis Perron (à droite) sont les nouveaux membres de la meute.

En confirmant Zachary Marquis-Laflamme, Mathis Perron et Jérémie Minville, les Huskies ont finalement complété leur alignement. Ainsi, avec ses confirmations et celles d’Emeric Gaudet, dix joueurs sélectionnés lors du repêchage de 2020 ont fait leur entrée dans la meute.

Fait incroyable, 10 joueurs du repêchage de 2020 ont ainsi réussi à percer l’alignement des Huskies cette saison. «On en parle depuis plusieurs années de nos dépisteurs. Ils ne sont pas seulement un des meilleurs groupes de la LHJMQ, ils sont un des meilleurs de la Ligue canadienne de hockey. Ils réussissent toujours à trouver des joueurs avec un beau potentiel, des diamants à polir. Et ils repêchent aussi des joueurs qui correspondent à nos valeurs d’organisation. Même les hockeyeurs du repêchage de 2021 ont aussi bien fait», a souligné l’entraîneur-chef des Huskies, Brad Yetman.

Trois nouveaux attaquants

Zachary Marquis-Laflamme a été un choix de 7e ronde. Il a obtenu une passe en quatre matchs durant le camp d’entraînement. Patineur de 5 pieds 11 et 176 livres, il est issu de l’organisation des Chevaliers de Lévis. «Il a un côté offensif intéressant et il est un patineur explosif. On va l’aider à améliorer son côté défensif», a indiqué Brad Yetman.

Pour sa part, Jérémie Minville a été un des bons marqueurs de la présaison dans le camp rouynorandien avec une récolte de deux buts et une passe. Sélectionné en 10e ronde, le hockeyeur de 5 pieds 11 et 171 livres est originaire de Drummondville. «Il nous a forcé la main. Dès le début du camp, on lui a demandé d’ajuster certaines choses et il l’a fait tout de suite. Son éthique de travail et son énergie sont un bel ajout», a fait valoir le pilote.

Mathis Perron complète ce trio de nouveau joueur. L’attaquant de 6 pieds 1 et 183 livres a lui aussi été un choix lointain de l’organisation alors qu’il avait été sélectionné en 11e ronde. «Il a un bon gabarit et il a des habiletés offensives. On l’a utilisé à l’aile, mais c’est un centre habituellement. On aime son potentiel», a signalé Brad Yetman.

Un défenseur obtenu par voie de transaction

Les Huskies ont effectué un échange avant la date limite des transactions. Ils ont obtenu le défenseur de 17 ans Alex Carr des Mooseheads de Halifax. Choix de 4e ronde en 2020, Carr, 5 pieds 11 et 170 livres, a été le meilleur marqueur de la Ligue U18 AAA de la Nouvelle-Écosse avec une récolte de 8 buts et 24 passes en 27 parties avec le Wolfpack de Cole Harbour. Cette production lui a permis d’être sacré meilleur défenseur de cette ligue la saison dernière.

«On ne pensait pas qu’un défenseur comme lui serait sur le marché. Pour nous, on croit qu’il peut jouer dans la LHJMQ. C’est une question de temps», a lancé le directeur général des Huskies, Marc-André Bourdon.

«Il va amorcer l’année à South Shore, dans le junior A. On va réévaluer la situation aux Fêtes ou à la fin de la saison», a-t-il ajouté.

Aucun joueur de 16 ans

Les Huskies n’aligneront aucun joueur de 16 ans cette saison. «Pour les joueurs de 16 ans, ils ont besoin de jouer selon nous. On veut qu’il puisse avoir des situations en avantage numérique, en désavantage numérique et d’autres situations importantes. On va suivre le développement de nos espoirs», a indiqué Brad Yetman.

En effet, les deux derniers ont été retranchés le 29 août. Thomas Verdon, choix de 3e ronde au dernier repêchage, a connu un bon camp d’entraînement amassant deux passes en cinq parties. Il a surtout démontré une très belle intelligence du jeu. Choisi dans la même ronde lors du dernier repêchage, Mathieu Pelletier a aussi été retranché par l’organisation. Il a disputé 4 parties amenant beaucoup d’énergie sans toutefois réussir à inscrire son nom sur la feuille de pointage.

«Dans une année très spéciale pour eux, ils étaient quand même extrêmement près de percer notre équipe. La performance de nos 17 ans a pesé dans la balance, mais on est extrêmement satisfait de ce qu’ils ont démontré», a exposé le pilote de la meute.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média