Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

30 août 2021

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

Du gruau bio produit en Abitibi-Témiscamingue

Après la farine de blé intégrale bio, Pierre Vachon lance son gruau bio

Pierre Vachon

©Christine Morasse - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Pierre Vachon et son nouveau moulin à gruau, fabriqué sur mesure par le ferblantier Paul Fortin.

À sa deuxième saison à titre de meunier, l’agriculteur bien connu Pierre Vachon, a décidé de cultiver lui-même son avoine et de la transformer dans sa meunerie.

Sur les terres de Pierre Vachon, dans le rang 4 de Palmarolle, on voit valser les gerbes de blés au gré du vent. Mais en observant bien attentivement, une teinte de jaune soleil attire notre regard. Cette plante, c’est l’avoine. Une avoine bio dont Pierre Vachon avait absolument besoin pour obtenir la certification ECOCERT CANADA.

«J’ai débuté par des recherches sur la façon de faire du flocon d’avoine (gruau), et après quelques réflexions, j’ai décidé de produire moi-même mon avoine, sur mes terres, en suivant le cahier de charges proposé par ÉCOCERT CANADA», explique Pierre Vachon.

Un moulin fait sur mesure

Pour moudre son avoine, monsieur Vachon a fait l’acquisition d’un moulin entièrement fabriqué à la main par un ferblantier de Palmarolle. «Grâce aux talents de l’un de mes amis Paul Fortin, j’ai maintenant un moulin unique, parfaitement adapté à mes besoins. Ne reste plus qu’à produire le fameux flocon d’avoine qui, une fois bouilli, prendra la forme d’un savoureux gruau», mentionne M. Vachon.

Questionné à savoir s’il était le seul producteur d’avoine bio en Abitibi-Témiscamingue, M. Vachon répond; « Je sais qu’il y a quelques producteurs qui en font mais je crois que c’est pour leur consommation personnelle».

Du champ à votre table

La production vient à peine de débuter que déjà, Pierre Vachon,  prévoit ensacher six tonnes de gruau bio. «Mon objectif dans toute cette aventure, c’est de faire la preuve qu’il est possible, en région, de contrôler toutes les étapes de fabrication. Ça débute par la production au champ, en passant par la récolte, la transformation au moulin, l’ensachage et la mise en marché jusqu’à votre table», explique M. Vachon.

À la farine de blé intégrale bio et au gruau bio s’ajoutera bientôt la farine de seigle bio. Du moins c’est l’objectif du sympathique meunier.

Vous pouvez trouver les excellents produits bio de Pierre Vachon sous l’appellation « durang4 » au Marché Public de Palmarolle, à la boutique La Vache à Maillotte et la boutique Oli de La Sarre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média