Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

30 août 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Fin des turbulences pour le cours de pilotage…

Le programme sera dispensé à Val-d’Or

AB-Pilotage

©Photo: Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue/Archives

L’épisode de turbulences semble terminé concernant le cours collégial de pilotage d’aéronefs qui, après un décollage plutôt houleux, sera finalement dispensé à Val-d’Or tel que prévu au départ.

C’est ce qu’a annoncé la direction du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, lundi matin. Rappelons que la possibilité, il y a quelques semaines, que le cours soit plutôt offert à Rouyn-Noranda pour une question de sous avait soulevé l’ire du milieu économique et des affaires valdorien, qui rappelait son implication dans le dossier depuis le début et l’engagement du Cégep à dispenser l’attestation d’études collégiales en «Pilotage d’avions multimoteurs aux instruments code et hydravions» à Val-d’Or.

Soulignant obtenir un soutien et un engagement clairs de la communauté et de ses partenaires, le Cégep explique que l’échelle de prix étant maintenant connue et l’impact financier moindre que ce qui avait été prévu à l’origine, l’appel d’offres visant à déterminer quelle entreprise donnera le cours sera donc consacré exclusivement à Val-d’Or.

«Nous voulons éviter tout malentendu et clarifier nos intentions : nous avons toujours voulu prioriser l’implantation de cette formation à Val-d’Or, affirme le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais. L’appel d’offres (ayant d’abord mené à l’octroi du contrat à l’École de pilotage de Rouyn-Noranda) comportait des ambigüités et l’objectif du retour en appel d’offres est d’obtenir un contrat qui répond à nos besoins», explique-t-il.

La direction du Cégep signale aussi que «contrairement à ce qui a été allégué par le ministre Dufour la semaine dernière, le nouvel appel d’offres est nécessaire suite aux recommandations de l’Autorité des marchés publics afin que le contrat octroyé ne cible que la première cohorte. Le contrat sera donc circonscrit dans le temps pour une durée déterminée».

Décision saluée par la CCVD

À la Chambre de commerce de Val-d’Or (CCVD), on se réjouit bien sûr de cette décision du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue de respecter l’entente rédigée il y a trois ans stipulant que le cours régional de pilotage devait être offert à Val-d’Or et nulle part ailleurs. «Nous sommes satisfaits de cette annonce et on salue le respect de la décision de 2018, mentionne Hélène Paradis, directrice générale de la CCVD.

«On s’expliquait mal ce changement et on demandait donc que le Cégep se commette, chose qui a été faite dans le respect de nos partenaires. Nous travaillons en ce sens avec eux et les clientèles autochtones depuis le début, poursuit-elle. La force de l’Abitibi-Témiscamingue se trouve dans le respect des territoires et les besoins en pilotes provenant des secteurs concernés sont là pour des compagnies aériennes qui vont dans le Nord telles Air Creebec et Air Inuit», fait remarquer Mme Paradis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média