Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 septembre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Le Centre Héva pour combler des besoins locaux et régionaux

Des entrepreneurs lancent un projet de 10 millions $ à Rivière-Héva

AE-CentreHéva

©Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le futur Centre Héva devrait être terminé de construire entre janvier et février 2022 à Rivière-Héva. Sur la photo : Marcel Lefebvre, à l'initiative du Centre Héva, Charles Desrochers, président du C.A, Cédric Beaulieu, directeur des opérations du Centre Héva.

En plus de combler un besoin de services dans la région, les entrepreneurs du futur Centre Héva souhaitent faciliter les emplois étudiants, en fournissant gratuitement le transport entre le complexe et le Cégep. 

Le Centre Héva, qui sera érigé à la jonction très passante des routes 117 et 109 à Rivière-Héva, doit regrouper notamment une station-service Shell, un grand dépanneur Super Soir de 3000 pieds carrés ouvert 24 heures, trois bannières de restaurant (Café Dépôt, La Diperie et Valentine), mais aussi des plats cuisinés localement. 

Pour Cédric Beaulieu et Marcel Lefebvre, tous deux à l’initiative du projet, il s’agit d’un espace qui répondra aux besoins de la population et qui représentera un outil de développement économique important pour Rivière-Héva. Les promoteurs prévoient notamment que près de 40 emplois permanents seront créés avec ce projet. 

«Au départ, c’est sûr que c’était pour répondre à un besoin important de services à Rivière-Héva, qui a une population grandissante. Et aussi, on est en plein centre d’une activité économique importante, on voulait profiter de notre positionnement», a expliqué Cédric Beaulieu en faisant allusion au fait que la municipalité se trouve entre Rouyn-Noranda, Val-d’Or, Amos, le Nord-du-Québec et le nord-est de l’Ontario. 

Cinq ans après avoir débuté le projet, les deux entrepreneurs se disent confiants face aux défis qu’ils peuvent avoir à relever. C’est qu’entre temps, le Québec a traversé une période de confinement et traverse toujours une pandémie, en plus de devoir affronter une pénurie de main-d’œuvre. «Le contexte de pandémie nous a fait réaliser que nos services étaient essentiels», a affirmé Cédric Beaulieu. La construction du Centre est toujours en cours, et devrait être terminée entre janvier et février 2022. 

«On a l’impression qu’on va chercher une capacité de travail qui n’est pas exploitée actuellement et qu’on peut encourager»  Marcel Lefebvre 

Un projet d’envergure  

Marcel Lefebvre et Cédric Beaulieu prévoient travailler en partenariat avec une compagnie d’autobus locale pour faciliter l’accès à l’emploi pour les jeunes, tout en réduisant l’emprunte environnementale. «On va défrayer le coût du billet aller-retour pour être capable d’emmener les étudiants à travailler chez nous», a signalé M. Beaulieu.  

Son partenaire Marcel Lefebvre estime qu’il est absolument possible de compter sur la manne étudiante. «On a l’impression qu’on va chercher une capacité de travail qui n’est pas exploitée actuellement et qu’on peut encourager. C’est gagnant pour tout le monde, c’est gagnant pour le Centre Héva, pour le transport en commun, pour l’étudiant», a affirmé M. Lefebvre. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média