Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

21 septembre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Le nombre d’élèves demeure stable au CSSRN

Près de 5 600 jeunes dans les écoles

AB-CSRN_energie

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le nombre d’élèves dans les classes de maternelle 4 ans ont pratiquement doublé en deux ans.

À quelques semaines du relevé officiel de la clientèle scolaire, le Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda (CSSRN) prévoit accueillir 5 572 élèves dans ses écoles, une légère augmentation de 3 élèves par rapport à l’an dernier.

168 élèves devraient fréquenter les maternelles 4 ans cette année. Cette clientèle a pratiquement doublé en deux ans. Du côté de la maternelle 5 ans, une petite augmentation devrait se poursuivre passant de 448 élèves à 457.

Du côté des écoles primaires, la clientèle scolaire demeure stable fluctuant entre légère augmentation et diminution depuis 2019. Le CSSRN prévoit accueillir 2760 élèves.

Le nombre d’élèves des écoles secondaires La Source et Iberville est en nette augmentation depuis deux ans. L’organisme scolaire devrait accueillir, selon ses prévisions, 2 140 élèves répartis dans les deux établissements. Il s’agit d’une augmentation de 8,1 % vis-à-vis le 30 septembre 2019.

À cela s’ajoute 47 élèves en adaptation scolaire au niveau du primaire au Petit Sacré-Cœur et à Sacré-Cœur.

Pleine capacité

Le directeur général du CSSRN, Yves Bédard, a aussi expliqué que la pénurie de main-d’œuvre continue d’affecter les écoles. Il note qu’il n’y a pas de diminution du nombre d’enseignants non légalement qualifiés dans les établissements.

La bonne nouvelle est cependant que 98% des postes sont comblés. «La majorité des gens qui font de la suppléance ont des contrats. Là, la vraie vie va arriver. On va avoir des congés de maladie, des congés de maternité. C’est là qu’on risque de frapper un mur», a-t-il expliqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média