Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Grève à venir au CPE Au Jardin de Pierrot

Mandat de grève générale adopté à 100%

CPE

©Photo Le Citoyen-Archives

Les éducatrices du CPE Au Jardin de Pierrot veulent des conditions salariales qui leur permettent de ne pas s’appauvrir.

Les éducatrices se sont prononcées à l’unanimité en faveur d’un mandat de grève Au Jardin de Pierrot de Rouyn-Noranda.

La grève sera déclenchée au moment jugé opportun selon le Syndicat des Métallos, qui représente les éducatrices du CPE. La date du mercredi 13 octobre est envisagée. Le Syndicat a donné un préavis de plusieurs jours aux parents qui seront touchés par le moyen de pression. Elles demandent plus de reconnaissance et des emplois valorisés à la hauteur de l’importance de leur tâche.

Les éducatrices soutiennent qu’elles ne peuvent plus accepter davantage de reculs et d’appauvrissement puisque les éducatrices seraient la catégorie de techniciennes les moins bien rémunérées.

« Le coût de la vie a augmenté de 4,1 % en un an et tout ce qu’on nous propose, c’est un appauvrissement. Avec 2 % d’augmentation et des primes d’assurance qui augmentent sans cesse, nos membres se retrouvent avec moins à la fin du mois », souligne la présidente de l’unité Au jardin de Pierrot, Manon Leclerc. 

Les éducatrices mettent en perspective le décalage salarial important avec les salaires du milieu miniers et l’évolution du coût de la vie en région, alors que leur salaire ne progresse pas.

Le Syndicat des Métallos représente deux CPE au Québec, Au Jardin de Pierrot et Touchatouille de Port-Cartier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média