Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

06 octobre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

L’union de grands de la musique régionale

Rémi Boucher et l’Ensemble Aiguebelle offrent un concert vibrant

Remi Boucher Jacques Marchand

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La dernière collaboration entre Jacques Marchand et Rémi Boucher remontait à une dizaine d'années.

Il y a toujours un côté magique à voir de grands musiciens de la région sur scène. L’Ensemble Aiguebelle, mené par Jacques Marchand, et Rémi Boucher ont su conquérir le cœur des festivaliers du Festival des Guitares du Monde.

Le chef d’orchestre Jacques Marchand était ravi de retrouver le public. «Le monde en vrai, c’est ce qui rend les concerts le fun. On se sert des gens, de l’énergie. Ils sentent les vibrations dans la salle, le shakage d’un violoncelle. Il y a aussi un côté télépathique à un concert. Comme musicien, on est concentré sur la pièce. Le chemin émotif de cette interprétation, il s’en va dans la salle. Les gens se sentent enveloppés. Ils reçoivent ça», a illustré le musicien.

Rémi Boucher et Jacques Marchand n’en étaient pas à leur première collaboration. Les deux artistes ont vu leur chemin se croiser à plusieurs reprises. «La dernière fois, c’était il y a une dizaine d’années. Chaque fois qu’on joue, c’est un peu comme si c’était la dernière fois. C’est ce qu’on tente de transmettre sur la scène, de transmettre la beauté de la vie et des émotions. Le temps d’un concert reste gravé dans la mémoire des gens de la région», a confié Rémi Boucher.

Remi Boucher Ensemble Aiguebelle

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le spectacle de Rémi Boucher et de l’Ensemble Aiguebelle dirigé par Jacques Marchand a laissé un souvenir mémorable chez les festivaliers du Festival des Guitares du Monde.

Tournée régionale

Le concerto de Mauro Giuliani a été présenté dans les grandes salles de la région. «C’est bien le fun parce que ça nous permet de ne pas juste jouer un spectacle, mais de le faire 4 ou 5 fois. Il y a cependant une difficulté parce que chaque salle est différente, les emplacements sont différents», a fait valoir Jacques Marchand.

«Chaque salle a des acoustiques différentes qui sont complémentaires à la musique qu’on fait. La musique et l’atmosphère sont différentes tout comme le public», a ajouté Rémi Boucher.

Remi Boucher

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Rémi Boucher retrouvait la scène du Théâtre du Cuivre sur laquelle il s'est déjà produit.

Commentaires

9 octobre 2021

Louis-Antoine Laroche

Les journalistes doivent assister à ce concert. C'est vraiment un grand concert!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média