Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 octobre 2021

Jessica Gélinas - jgelinas@lexismedia.ca

Le groupe Et on déjeune a lancé son premier single intitulé «Marco»

La créativité régionale et au féminin

Lancement single du groupe Et on déjeune

©Photo Annick Fluet

Le tournage du vidéoclip s’est déroulé à St-Vital-de-Clermont, en Abitibi-Ouest.

«Marco», le premier single du quintette féminin indie pop de Rouyn-Noranda, Et on déjeune, est maintenant disponible sur toutes les plateformes. Pour accompagner cette sortie musicale, les 5 musiciennes ont également lancé leur tout premier vidéoclip réalisé par Hélène Théberge. 

Le Groupe formé de Julie Mercier, Véronique Aubin, Mélissa Delage, Lou-Raphaëlle Paul-Allaire et Alix Harrison-Côté, propose un premier titre sous le thème de la détresse psychologique. Grâce à la poésie des images porteuses de sens, le vidéoclip réussit à illustrer cet état d’âme souvent invisible. 

«On peut croiser quelqu’un dans la rue qui vit une détresse et on ne le saura jamais. J’ai décidé de transposer cette détresse sous forme de peinture à gouache, les filles ont embarqué dans le projet et elles ont ajouté des idées, c’était super cool. Dans le vidéoclip, plus il y a de gouache, plus on avance dans un genre de psychose et plus on essaie de trouver et d’aider notre amie, ont fini par, nous aussi, entrer dans cette détresse», a expliqué Mélissa Delage, guitariste et bassiste de Et on déjeune. 

Il ne faisait aucun doute pour la formation musicale que la réalisation du vidéoclip devait être signée par une réalisatrice de la région. 

«On peut se définir comme un band féministe, mais au-delà du féminisme, on veut juste être égalitaire. On veut offrir l’opportunité à des femmes autour de nous, et surtout en région, de pourvoir travailler grâce à leur art parce que parfois, les opportunités sont rares, a confié Mélissa Delage. Il y avait des filles dans le groupe qui connaissait Hélène et son travail, alors on l’a contacté. Ça fittait parfaitement avec son projet de maîtrise, le collectif Omega, qui veut introduire les femmes dans le milieu culturel et apporter de l’aide à celles qui veulent produire des projets, a-t-elle expliqué. 

C’est grâce aux fructueuses campagnes de sociofinancement que la formation, qui a vu le jour en 2019, a pu réaliser le vidéoclip et poursuivre la production du EP qui devrait sortir en 2022. 

Le vidéoclip «Marco» est disponible sur la plateforme YouTube.  

L’inspiration avant tout 

Bien que «Marco» soit une pièce musicale anglophone, environ 70% du EP sera en français. 

«Pour cette chanson, l’inspiration est venue en anglais, les paroles sont sorties comme ça. C’était la première qui était prête et c’est une chanson qui est assez percutante. On s’est dit que même si elle était en anglais, nous allions commencer avec elle et que le plus vite possible, on sortirait une chanson en français. C’est sûr qu’on veut prôner le français parce qu’on est québécoises et ça fait partie de notre processus créatif. On ne veut pas se bloquer dans notre processus créatif, si on sent que la chanson doit être en anglais, on y va avec ça et on se fait confiance», a fait valoir la guitariste et bassiste du groupe. 

Le deuxième single devrait sortir au printemps. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média