Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

12 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Jean-Marc Belzile propose des solutions pour le logement

Attraction de la main-d’œuvre et crise du logement

Jean-Marc Belzile

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Jean-Marc Belzile propose des solutions concrètes pour lutter contre les pénuries de logement et de main-d’œuvre.

Le candidat à la mairie de Rouyn-Noranda, Jean-Marc Belzile déplore le peu d’initiatives mises de l’avant pour répondre aux besoins en logements abordables et de main-d’œuvre et promet de s’attaquer à ces problèmes.

Il s’engage à rencontrer les acteurs du milieu immobilier dans les 3 premiers mois de son mandat pour trouver des solutions. « On va s’asseoir ensemble et trouver des solutions concrètes. Ça aurait dû être fait il y a longtemps à Rouyn-Noranda. Nous n’avons plus le choix, nous devons construire rapidement. On ne veut pas du navettage, communément appelé fly in fly out, à profusion, on veut des gens qui s’installent ici, mais faudrait d’abord qu’on puisse les loger», a-t-il déclaré. Le candidat s’engage à offrir un congé de taxes de 5 ans pour toutes constructions de plus de 6 logements avec la collaboration du gouvernement du Québec. Il s’engage aussi à construire du logement social le plus rapidement possible.  

« L’idée de Montréal de construire 15 à 20% de logements sociaux dans chaque nouvelle construction est intéressante et c’est un des sujets dont nous devrons discuter avec les entrepreneurs », a-t-il ajouté. Rappelons que la Ville offre depuis peu, un congé de taxes automatique de 25 ans pour la construction de ce type d’immeuble. Auparavant, le conseil devait adopter un règlement spécial à chaque fois pour ce faire. 

Une deuxième résidence sur un terrain 

Pour répondre au manque criant de logement, qui plombe la capacité des entreprises à recruter du personnel, M. Belzile propose de permettre la construction d’une deuxième résidence ou de logements sur un même terrain en milieu urbain. Ce modèle, qui permet de limiter l’étalement urbain, serait en vigueur ailleurs, à Toronto et Vancouver.  

Attraction de futures infirmières, éducatrices et enseignantes 

Le candidat propose d’offrir des incitatifs financiers aux étudiantes en soins infirmiers, en éducations à la petite enfance et en enseignement qui désirent s’installer à Rouyn-Noranda, par exemple en payant leur déménagement et en offrant de l’argent en échange d’un engagement à pratiquer ici. « Je pense qu’il va de soi que nous devons cibler ces corps de métiers au départ, car soyons honnête, qui voudra demeurer dans une ville où le système de santé est fragilisé et où personne ne peut s’occuper de vos enfants? Ça doit être la priorité.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média