Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

14 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Questions d’ordre économique aux candidats à la mairie de Rouyn-Noranda

Pénurie de main-d’œuvre, logement, Senator, épicerie et vision économique

Ville de Rouyn-Noranda Hôtel de ville

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives/Thierry de Noncourt

Les candidats à la mairie de Rouyn-Noranda répondent à vos questions.

À l’occasion de la campagne électorale municipale, qui est en cours, nous avons adressé cinq questions de nature économiques pour leur permettre d’expliquer leur position et leur vision à l’électorat. D’autres questions leur seront posées dans les prochaines semaines. 

1- Quelles actions prévoyez-vous mettre en place pour atténuer la pénurie de main-d’œuvre? 

2- Quelles mesures proposez-vous pour répondre à la pénurie de logements? 

3- Que proposez-vous pour redynamiser le projet Senator? 

4- Que proposez-vous pour répondre aux besoins de ceux qui disent vivre dans un désert alimentaire, qui sont éloignés des épiceries?  

5- Comment voyez-vous Rouyn-Noranda dans quatre ans? Dans dix ans? 

 

Jean-Marc Belzile, candidat mairie Rouyn-Noranda 2021

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Jean-Marc Belzile

Jean-Marc Belzile

1- Main-d’œuvre: M. Belzile croit qu’il faut attirer de nouveaux travailleurs et favoriser leur établissement durable en répondant à leurs besoins de base, logement, CPE, soins de santé accessibles. «Les villes qui sauront se démarquer seront celles qui oseront innover.» Il suggère d’attirer infirmières, éducatrices et enseignantes en payant leur déménagement, un équivalent de congé de taxes, des incitatifs monétaires à des étudiants de l’extérieur. Il entend militer auprès des gouvernements pour faciliter l’obtention de la résidence permanente des immigrants. 

2- Logement : Il veut réduire le «fly in-fly out» et s’engage à réunir les acteurs du développement immobilier pour trouver des solutions. «Nous, devons construire rapidement. On veut des gens qui s'installent ici.» Il propose un congé de taxes de cinq ans pour la construction d’immeubles de plus de six logements et d’accélérer l’obtention des permis. «Je souhaite permettre la construction d'une deuxième résidence ou de logements sur un même terrain en milieu urbain et favoriser les maisons bi générationnelles. Je m'engage à construire du logement social le plus rapidement possible.» 

3- Senator : M. Belzile veut rencontrer les promoteurs. «Le prix des terrains semble en décourager plusieurs. La Ville nous a vendu Senator comme un projet extraordinaire ayant le potentiel d'ajouter des commerces et ce n'est pas ce qui s'est produit.» Il croit encore au potentiel du secteur. «Nous n'avons pas une tonne de terrains disponibles à Rouyn-Noranda pour établir de nouveaux commerces, alors nous devrons tenter de trouver des solutions avec Sobeys.» 

4- Épiceries : «Il est impensable de convaincre les géants de l'alimentation de vendre leurs produits, par exemple, dans un dépanneur, mais c'est envisageable de le faire avec des producteurs locaux. J'aimerais qu'on puisse produire davantage et plus facilement dans la région et ainsi faciliter ce type d'ententes entre commerces. La Ville devra être un facilitateur entre les différentes entreprises pour que les produits frais puissent être accessibles un peu partout.» 

5- Vision d’avenir : Il croit au potentiel économique de Rouyn-Noranda. Il veut que la Ville soit une alliée pour faciliter la venue de nouveaux projets et encourager l’innovation. Il déplore des occasions manquées. «Des entreprises auraient pu s'installer ici, mais nous avons refusé de dépenser. Chaque nouvelle entreprise engendre de nouveaux revenus. Si on souhaite se doter d'infrastructures de loisirs et de sports de qualité, puis poser des gestes concrets pour l'environnement, nous aurons besoin d'entreprises prospères. Ma vision dans 10 ans est celle d'une ville où les entreprises souhaiteront s'installer, où il fait bon vivre. Je vois une économie axée davantage sur le développement durable.» 

Diane Dallaire

1- Main-d’œuvre: Mme Dallaire rappelle que le mandat de l’attraction été confié au CLD.  « Rouyn-Noranda doit se distinguer. Il faut optimiser la rétention des nouveaux arrivants. Nous devrons nous pencher sur tous les enjeux transversaux, dont les services de garde et l’accès au logement. Il a été convenu de prioriser l’aide et le soutien aux services de garde en milieu familial. Nous continuerons d’intervenir auprès du gouvernement pour le sensibiliser, nous continuerons d’insister sur l’importance de simplifier le processus d’immigration et de s’attaquer à la reconnaissance des acquis.» 

2-  Logement : La mairesse sortante souhaite dérouler le tapis rouge aux promoteurs. «Il faut les accompagner, être des facilitateurs et s’assurer d’une offre adéquate de terrains. La direction de développement économique et la direction de l’aménagement et de l’urbanisme travaillent déjà ensemble pour veiller à ce que les projets soumis soient réalisés dans les meilleurs délais. La réglementation en place fera l’objet d’une analyse en vue de permettre l’aménagement d’un logement additionnel à même une résidence unifamiliale.»  

3- Senator : «Le promoteur est toujours à la recherche d’entreprises qui souhaiteraient s’installer sur le site. La Ville a des discussions régulières avec les représentants. À ce jour, il n’y a aucune proposition à l’horizon. La Ville pourra participer aux efforts visant à attirer des nouvelles entreprises dans ce secteur via ses campagnes d’attractivité et son image de marque DOUCE REBELLE.» 

4- Épiceries : «Il est vrai que le déménagement du IGA a créé un vide au centre-ville. Cependant, on constate que d’autres entreprises, notamment des dépanneurs, à proximité ont bonifié leur offre alimentaire. La Ville serait heureuse d’accueillir un promoteur désireux de s’établir au centre-ville; elle devra jouer son rôle de facilitateur. Il faut rendre le transport en commun plus accessible pour que les gens puissent se déplacer jusqu’aux services d’alimentation.» 

5- Vison d’avenir : «Lors des consultations en lien avec l’élaboration de notre Plan de développement économique, tous ont manifesté le souhait de créer un milieu qui offre une vie de qualité dans un environnement sain que l’on respecte et préserve. J’assurerai un leadership fort pour redéfinir la ville et la préparer adéquatement. Plusieurs projets majeurs se réaliseront, notamment Falco et Wasamac. Les enjeux de pénurie de main-d’œuvre seront ici plus criants qu’ailleurs au Québec. Les défis sont grands mais ensemble nous les relèverons. Rouyn-Noranda deviendra le pôle d’excellence mondial avec la création de la Zone d’innovation minière (ZIM).»   

Diane Dallaire mairesse Rouyn-Noranda Budget 2021

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Diane Dallaire

Philippe Marquis candidat mairie 2021 Rouyn-Noranda

©Photo Gracieuseté

Philippe Marquis

Philippe Marquis

1- Main-d’œuvre: M. Marquis entend agir pour attirer, accueillir et favoriser l’installation durable des nouveaux arrivants. «Je créerai une table de concertation qui aidera au maillage des acteurs chargés de l’accueil des nouveaux arrivants. Elle permettra de mieux coordonner les actions relatives à l'attractivité, à l’accueil et à l’accompagnement des nouveaux arrivants. En outre, je proposerai l’accès gratuit pour un an aux services de sports et de loisirs pour aider à l’intégration de ces nouvelles familles.» 

2- Logement : «Dans l’idéal, ce sont au moins 200 logements à faible coût qu’il nous faut construire rapidement. Nous investirons des sommes dans le fonds de développement du logement social, réserverons des terrains et démarrons des projets. Je ferai pression sur les gouvernements du Québec afin qu’il libère les unités nécessaires et allège les coûts de nos projets. Je favoriserai la construction de logements sociaux et de coopératives d’habitation pour que chaque personne qui vit à Rouyn-Noranda puisse trouver un logement abordable.» 

3- Senator : «La ville n’est pas propriétaire du terrain. Ce développement appartient à Sobeys et c’est à cette compagnie privée de le développer. Nous pourrons, dans ce cas, encourager le promoteur à compléter le projet et le supporter dans la mesure des moyens de nos contribuables.» 

4- Épicerie : «J’encouragerai d'éventuels promoteurs à s’installer dans ce secteur pour y assurer l’accès à un marché d’alimentation. Par ailleurs, l’amélioration du système de transport en commun aidera la population à se déplacer plus facilement pour permettre de s’approvisionner en nourriture. Mon engagement en faveur d’une autonomie alimentaire de la ville va aussi dans ce sens.» 

5- Vision d’avenir : Le candidat, fidèle à son slogan de campagne, souhaite une ville verte, solidaire et innovante. «Ces éléments s’appliqueront à tous les aspects du développement économique. Nous repenserons la ville dans le contexte de la lutte aux changements climatiques. Pour répondre à ces grands changements, nous serons créatifs, et soutiendrons une culture de l’innovation. Dans quatre ans, je vois Rouyn-Noranda comme l’une des villes les plus engagées vers une économie verte, solidaire et durable au Québec. Dans dix ans, la ville sera leader sur le plan de la lutte aux changements climatiques.» 

Vuyani Gxoyiya

M. Gxoyiya a fourni des réponses brèves.  

1- Main-d’oeuvre: Délégation à travers le Québec, inclusion de gens retraités et de ceux sur le bien-être social.  

2- Logements: Familles d’accueil, logements abordables et minimaisons.  

3- Senator: Zonage pour commerce, sentiers pédestres et cyclables.  

4- Épicerie: Une épicerie c’est un impératif au centre-ville. Recherche de commerces alimentaires pour le centre-ville.  

5- Vision économique: Encourager les gens à demeurer à Rouyn-Noranda. Qualité de vie: Parcs à chiens dans tous les quartiers, valorisation des forêts sur les lots intramunicipaux, sentiers pédestres et pistes cyclables, Délégation permanente pour l’innovation, l’industrie et le commerce. Environnement et dépollution de Rouyn-Noranda. 

Vuyani_Gxoyiya candidat mairie Rouyn-Noranda

©Photo Gracieuseté

Vuyani Gxoyiya

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média