Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

19 octobre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Yamana Gold continue l’exploration au projet Wasamac

La zone Wildcat s’avère prometteuse

Wasamac Yamana Gold

©Yamana Gold

Yamana Gold poursuit une campagne de forage sur le site du projet Wasamac.

La minière Yamana Gold, qui a déposé en juillet une mise à jour de son étude de faisabilité pour le projet Wasamac, situé entre les quartiers Évain et Arntfield de Rouyn-Noranda, continue son programme d’exploration sur le site. 

Au début de 2021, l’entreprise a amorcé un programme d’exploration intensive afin de pousser la durée de la vie de 10 ans à 15 ans tout en réussissant à soutenir une production de 200 000 onces d’or par année. 

Les forages réalisés dans le deuxième trimestre de 2021 ont permis de constater que la zone de cisaillement Wasa se poursuit à l’ouest dans la faille Horne Creek. D’autres forages sont en cours dans ce coin pour en connaître davantage sur le potentiel minéral. 

Yamana Gold a aussi reçu les permis nécessaires afin d’amorcer le forage intercalaire et le forage d’exploration dans le gisement Wasamac pour compléter son portrait. Cela s’accélérera avec l’ajout de forages supplémentaires au cours des deux prochains mois. 

La zone Wildcat 

La société minière a aussi amorcé de l’exploration dans la zone qu’elle appelle Wildcat à 300 mètres au sud de la zone de cisaillement Wasa. 

Le forage exploratoire a permis d’aller au-delà de la zone historique déjà connue. Le potentiel n’avait pas été inclus dans la réserve minérale actuelle, sous-estimant ainsi le potentiel de teneurs plus élevées, ce qui pourrait augmenter la production et la durée de la vie de la mine. 

Les résultats préliminaires ont permis d’intercepter des teneurs variant entre 3 à 5 grammes d’or par tonne de minerai ( g/t AU ) sur trois trous de forage. Quelques carottes contenaient des concentrations plus élevées, soit de 6,40 g/t AU sur une longueur de 7,10 mètres ou de 10,93 à 13,03 g/t AU sur des longueurs entre 2 mètres à 3 mètres. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média