Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

20 octobre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Une campagne en ligne pour les nouveaux arrivants

12 nouveaux arrivants seront présentés sur les réseaux sociaux d’Amos-Harricana

AE-portraitsArrivants

©Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une douzaine de personnes seront décrites d’une manière toute particulière sur les pages Facebook et Instagram d’Amos-Harricana, la vitrine de la MRC d’Abitibi, afin d’encourager la rétention des nouveaux arrivants et ainsi contrer la pénurie de main-d’œuvre. Sur la photo, le PDG de Département de moments,Jean-Pier Gravel et Anoj Subedi, le premier nouvel arrivant présenté sur Amos-Harricana

Afin de favoriser la rétention des nouveaux arrivants et tenter de contrer la pénurie de main-d’œuvre, la MRC d’Abitibi a lancé une initiative toute particulière.

L’organisme municipal a mobilisé des ressources et des talents locaux pour faire découvrir 12 personnes qui ont fait le choix de s’installer dans la région. Du 18 au 24 octobre, s’organisent à travers la province des activités dans le cadre de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles.

En région, la MRC d’Abitibi a collaboré, via Amos-Harricana, avec le Département des moments, un média montréalais dont le PDG Jean-PierGravel est originaire d’Amos. M. Gravel s’est dit très fier de participer au projet.

«Nous, on pense que l’accueil et la bienveillance sont un facteur attractif et un facteur de rétention. C’est un défi qui me plaisait énormément», a-t-il affirmé, lui qui se souvient avoir quitté Amos il y a plus de 20 ans, alors que l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) n’avait pas la notoriété internationale d’aujourd’hui.

«Cette initiative est pour viser le mieux-vivre ensemble, pour permettre à notre population de dire : ‘’Regardez, on est accueillants, on veut bien accueillir notre monde!’’ Nous voulons que lorsque les gens viennent travailler ou vivre dans la région, ils se sentent bien et restent ici à long terme» Christine Meunier

Pour une Abitibi accueillante

Le premier portrait diffusé sur la page Facebook d’Amos-Harricana est celui d’Anoj Subedi, un Népalais qui étudie à l’UQAT et qui est venu seul au Québec, laissant toute sa famille au Népal. Son portrait est le premier d’une série de 12 qui suivront dans les prochaines semaines et qui visent à encourager les nouveaux arrivants à adopter l’Abitibi.

À peine huit heures après son tout premier portrait, les réactions étaient nombreuses et la publication restait dynamique, avec plus de 50 réactions, autour de 20 partages et une quinzaine de commentaires (au moment d’écrire ces lignes).

«Cette initiative est pour viser le mieux-vivre ensemble, pour permettre à notre population de dire : ‘’Regardez, on est accueillants, on veut bien accueillir notre monde!’’ Nous voulons que lorsque les gens viennent travailler ou vivre dans la région, ils se sentent bien et restent ici à long terme. C’est donc une question de créer un climat ou un environnement propice à la rétention des gens qui viennent habiter sur notre territoire», a mentionné Christine Meunier, directrice générale par intérim de la MRC d’Abitibi et directrice du Centre local de développement d’Abitibi. 

La campagne en ligne va durer encore quelques semaines et présenter sur les pages Facebook et Instagram d’Amos-Harricana des portraits de personnes venant du Maroc, des Philippines et de France, entre autres.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média