Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

21 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Diane Dallaire promet de récupérer des millions $ du MTQ pour réparer les routes rurales

Comme elle l’avait annoncé avant le déclenchement de la campagne

Diane Dallaire candidate mairie Rouyn-Noranda

©Photo Le Citoyen-Thierry de Noncourt

Diane Dallaire s’engage à obtenir plus d’argent de la part du MTQ pour l’entretien et la réfection des routes rurales.

La mairesse sortante, Diane Dallaire promet d’exercer des pressions sur le MTQ pour récupérer les millions $ nécessaires à la réfection des routes rurales à Rouyn-Noranda. 

Mme Dallaire soutient qu’elle se questionnait déjà sur cet enjeu au début de son premier mandat. «Peu de temps après les élections du 5 novembre 2017, j’ai voulu comprendre pourquoi les subventions du ministère des Transports du Québec ne parvenaient pas à absorber davantage les coûts d’entretien de notre réseau routier», a-t-elle indiqué. 

Selon elle, ces recherches auraient mis en lumière que, depuis la fusion des municipalités en 2001, l’aide financière du MTQ à l’entretien de la voirie locale a diminué progressivement au fil des ans. En 2005, la Ville-MRC recevait 895 000 $ et seulement 345 000$ en 2021. La mairesse explique les délais par les longs processus administratifs de négociation et la pandémie, qui est venue changer le niveau des priorités. «On espérait aussi que la nouvelle mouture du Programme viendrait répondre à nos attentes, mais ça n’a pas été le cas.» 

Rouyn-Noranda VS Témiscamingue 

Mme Dallaire déplore que la MRC du Témiscamingue ait obtenu 2 351 473 $ pour l’entretien de son réseau routier en 2021, bien plus que les 345 000$ de Rouyn-Noranda. La mairesse a déjà fait une sortie à ce sujet avant le déclenchement de la campagne électorale, mais cela n’avait pas été mis en lumière au cours de son premier mandat. 

« Pour réparer nos routes, il faut réparer l’injustice. Et aujourd’hui, je prends l’engagement ferme de poursuivre mes revendications auprès du ministre des Transports jusqu’à ce que cette injustice soit réparée et que la Ville de Rouyn Noranda reçoive les millions auxquels elle a droit pour entretenir ses routes», a-t-elle martelé.  

Mme Dallaire promet de défendre Rouyn-Noranda auprès des différents paliers de gouvernement pour que la spécificité de son territoire, qui compte 460 km de chemins ruraux, soit reconnue. «Je m’engage également à agir de même auprès de toutes les instances gouvernementales afin que soit reconnue notre réalité de seule ville MRC en Abitibi-Témiscamingue, surtout quand il en va de la sécurité et du bien-être de nos citoyens », 

Le candidat Jean-Marc Belzile a affirmé être en accord avec la position de Mme Dallaire.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média