Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

22 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Hausse de 17% du taux d’occupation hôtelier

Un grand nombre de visiteurs en région cette année

Aiguebelle

©Mathieu Dupuis / Sépaq

L’Abitibi-Témiscamingue a été le choix de plus de 15 000 visiteurs cette année. Ils ont choisi en nombres les activités en plein air, les campings et les parc nationaux d’Opémican et d’Aiguebelle.

La saison touristique a été très bonne cette année encore, les visiteurs étaient au rendez-vous et se sont tournés vers les activités de plein air en grand nombre.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue se réjouit de la tendance, alors que la région avait enregistré un record de fréquentation des deux dernières années, au plus fort de la pandémie. Le taux de fréquentation hôtelier a même bondi de 17%, cet été.  

Les parcs nationaux d’Opémican et d’Aiguebelle, ainsi que les principales attractions telles le Refuge Pageau, Obadjiwan/Fort Témiscamingue, le magasin général Dumulon, le T.E. Draper et le Chantier de Gédéon d’Anglier ont connu une année mémorable, meilleure que 2019. Le retour des grands festivals a aussi séduit les visiteurs et les résidents de la région qui étaient au rendez-vous. Les bureaux touristiques ont répondu aux questions de 15 000 visiteurs, comparativement à 6000 en 2020. Les touristes provenaient dans la très grande majorité (95%) du Québec et 58% arrivaient de l’extérieur de la région.  

« Les mesures sanitaires auront obligé les intervenants touristiques à être créatifs, mais le manque de main-d’œuvre les aura obligés à revoir complètement les façons de faire. Horaires modifiés, fermeture d’unités d’hébergement, modifications des services ne sont que quelques exemples des actions mises en place pour contrer le manque criant de travailleurs. Passionnés, ils ont fait preuve d’ingéniosité. Les prochaines années seront tout un défi pour notre industrie », a expliqué Stéphanie Lamarche, directrice principale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média