Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

23 octobre 2021

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Le Communautaire est créatif et se porte bien au Témiscamingue

Plus d’un demi-million en subventions échelonnées sur trois ans

Stéphanie Hein

©Lucie Charest

Stéphanie Hein, se réjouit de l’instauration de projets structurants qui répondent bien aux enjeux ciblés sur le territoire témiscamien.

Signe que le communautaire se porte bien au Témiscamingue, un survol des projets subventionnés au cours des dernières années révèle que Québec a attribué plus de 500 000 $ à sept organismes du territoire.

«Ces sommes proviennent du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, a précisé Stéphanie Hein, coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire du Témiscamingue (CDCT). Les projets retenus dans le cadre de deux appels de projets en 2020 et 2021 sont des projets qui reflètent les grands enjeux du territoire tels la mobilité des personnes, le transport collectif et accompagnement, le logement social, la participation citoyenne et sociale, la sécurité et l’autonomie alimentaire, la cohabitation et la détresse psychologique.»

Des projets structurants

Ainsi, le Baladeur a pu mettre en place une table de concertation en transport collectif au Témiscamingue et faire la promotion des modes de transport alternatifs à l’autosolo grâce à un financement de 145 616 $. Le Portail a reçu 34 013 $ pour engager une ressource au Témiscamingue afin d’offrir du soutien aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale. Une ressource dédiée à favoriser la réussite scolaire dès le CPE a pu être engagée au CPE Caliméro grâce à une subvention de 69 938 $. D’autres sommes ont été attribuées à la création d’une Maison de la famille pour les secteurs nord, centre et est du territoire. Des ateliers de cuisine pour les 12-18 ans ont vu le jour, un service d’accompagnement pour les personnes âgées a pu être maintenu et enfin, un service de relevailles-répit pour les familles du Témiscamingue a pu être créé grâce à une subvention de 118 969 $ attribuée à la Maison de la famille de Témiscaming.

Qualité des projets

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration suppléant et ministre responsable de la région de la Mauricie a personnellement tenu à souligner la qualité des projets témiscamiens.

«Je suis fier de soutenir les efforts concrets de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale menés par ces acteurs locaux, qui, de surcroît, connaissent bien les besoins exprimés dans les différents milieux du Témiscamingue, a-t-il déclaré. La diversité des projets appuyés par l’Alliance pour la solidarité de l’Abitibi-Témiscamingue témoigne, en effet, de son ancrage dans le milieu et de sa volonté de répondre aux besoins des personnes en situation de vulnérabilité tout en entretenant l’esprit communautaire.»

Ces sept projets, totalisant une somme de 547 922 $, ont été recommandés par un comité d’analyse local, chapeauté par la CDCT et approuvés par la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT), mandataire chargé d’interagir avec le Ministère pour la gestion de l’enveloppe régionale. Une proportion de 10 % du financement de chacun des projets devait être assumée par le milieu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média