Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

24 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Les candidats de Duhamel-Ouest attendent pour se prononcer sur les regroupements

Priorité à l’environnement

Candidats Mairie Duhamel-Ouest Témiscamingue

©Photo Gracieuseté

Les électeurs de Duhamel-Ouest ont le choix entre trois candidats qui proposent sensiblement la même chose. Dans l’ordre sur le montage photo : Chantal Tremblay, Michel Trahan et Jocelyn Cardinal.

Les candidats à la mairie de Duhamel-Ouest au Témiscamingue n’osent pas trop s’avancer sur le projet de regroupement avec Ville-Marie et possiblement d’autres municipalités avoisinantes, préférant attendre après les élections que des études soient complétées.

Les électeurs n’auront donc pas la chance de s’exprimer sur l’enjeu de l’heure, lors du scrutin du 7 novembre. Toutefois, les trois candidats reconnaissent que l’on doit parvenir à une solution et que la situation est difficilement tenable. Les dédoublements de services et les besoins en infrastructures sont au centre de l’équation.  

Chantal Tremblay 

La candidate, Chantal Tremblay, économiste, considère que la démarche entamée par Ville-Marie, qui a requis les services de l’ex-préfet, Arnaud Warolin, comme étant insultante pour les citoyens. L’étude recommande le regroupement entre les deux municipalités. «Ils sont entourés et ne peuvent parler de regroupement avec personne si Duhamel-Ouest n’est pas impliquée. En plus ils ont formé un comité citoyen avec des gens connus, qui disent que ce n’est pas politique, mais qu’ils sont pour le regroupement», a-t-elle déploré. Elle croit qu’il y a un grand travail de communication à effectuer pour convaincre ses concitoyens d’adhérer au projet de fusion. 

Michel Trahan 

De son côté, Michel Trahan, conseiller financier, reconnait que Duhamel-Ouest a une part à payer pour les services dispensés à Ville-Marie, mais considère qu’une entente doit être conclue pour régler cet enjeu, mais il n’ose pas se prononcer avant qu’une consultation plus large soit menée pour s’assurer que les citoyens en ont pour leur argent. «Je ne suis pas au courant des ententes, des documents acheminés. Il y a eu des démarches entreprises et à un moment donné, le conseil de Duhamel-Ouest s’est retiré. Il ne faut pas que tout soit à l’avantage de Ville-Marie», a-t-il dit.  

Jocelyn Cardinal 

L’ancien agent de la faune, Jocelyn Cardinal considère qu’un référendum devra être mené plus tard, après les élections pour avoir le temps de rencontrer les maires de Ville-Marie, Lorrainville et Fabre pour analyser les besoins et les objectifs de chacun. «Quand l’étude du ministère des Affaires municipales sera terminée, on va se rassoir ensemble pour évaluer si ça répond à nos besoins. Par la suite, il y aura des séances d’information aux citoyens et citoyennes de Duhamel-Ouest et ce sera aux citoyens de se prononcer», a-t-il laisser entendre.  

Pour le reste des priorités, les trois candidats considèrent la protection de l’environnement comme une priorité avec un soucis particulier pour le marais Laperrière. Les services de proximité sont aussi au cœur de leurs préoccupations.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média