Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

25 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Crise en santé : Bonne nouvelle en Abitibi-Ouest

35 infirmières en provenance de l’international attendues

AB-Obstetrique rencontre ministre

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives

Plusieurs infirmières recrutées à l’international sont attendues en 2022 en Abitibi-Ouest, ce qui réjouit, le préfet de la MRC, Jaclin Bégin.

Le comité de vigilance de la MRC d’Abitibi-Ouest est encouragé à la suite d’une rencontre avec la direction du CISSSAT, où les deux parties ont convenus de joindre leurs efforts en vue d’une solution au manque criant de personnel qui s’est traduit par la fermeture de 22 lits hospitaliers sur 44 à l’hôpital de La Sarre. 

À la suite de la rencontre qui a duré plus de trois heures, il aurait été convenu de réafficher un poste de gestionnaire local, de travailler localement à la gestion des horaires, de mettre plus effort sur le recrutement de professionnels en santé ainsi que sur le recrutement à l’international.

Infirmières étrangères

Comme on l’apprenait récemment, le Cégep prévoit former 80 infirmières provenant de l’international pour leur permettre de se mettre à niveau et ensuite intégrer le réseau de la santé. Ainsi, selon les projections du CISSSAT, 20 infirmières provenant du recrutement international arriveront en Abitibi-Ouest au printemps 2022 et 15 autres devraient suivre à l’automne. Étant donnée la crise du logement, des efforts devront être consentis pour loger cette main-d’œuvre et réussir leur intégration.

 « Bien que la situation demeure inquiétante à court terme, je suis rassuré sur le maintien de nos services à moyen terme. Nous avons eu des discussions satisfaisantes avec le CISSSAT. Cela nous a permis de mieux comprendre la problématique de notre territoire et d’avoir des précisions sur certains aspects dont il nous manquait de l’information. Je suis encouragé à l’idée de constater que nous avons tous le même but, soit de rétablir les soins de santé le plus rapidement possible chez nous», mentionne monsieur Jaclin Bégin, préfet de la MRC d’Abitibi-Ouest.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média