Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

25 octobre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Forestiers : les efforts viennent, mais pas les victoires

Forestiers Amos 2021-2022

©gracieuseté - Dany Germain

La Semaine des rivalités dans le M18 AAA n'a pas été salutaire pour les Forestiers, à Gatineau.

HOCKEY M18 AAA - Malgré toute leur volonté et leurs efforts, les Forestiers d’Amos finissent toujours par voir la victoire leur échapper de peu. À l’occasion d’une visite à Gatineau dans le cadre de la Semaine des rivalités dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA, les Abitibiens sont revenus avec un point de classement, mais un gain aurait sans doute fait le plus grand bien.

Défait à ces cinq dernières parties avant de se rendre au Complexe Branchaud-Brière, Amos aurait souhaité un meilleur sort en Outaouais. 

Face à son plus féroce opposant de la division CCM, les Forestiers ont débuté leur visite avec un revers de 8 à 2. Ayant inscrit les deux premiers buts du match dans les trois premières minutes de jeu, les Gatinois n’ont plus jamais regardé derrière, dominant Amos 49-25 au chapitre des lancers. 

Dimanche après-midi, les visiteurs avaient réussi à prendre les devants 3 à 2 avec moins de huit minutes à faire au dernier tiers, grâce au premier but de la saison de William Perreault. Or, une punition de match à Eliot Ogonowski a ouvert la porte à l’Intrépide, qui en a profité pour niveler la marque à trois partout.  

Ayant reçu 43 lancers pendant le temps réglementaire, le gardien Adam Rouleau a réussi à stopper le tir #44, mais ne pouvait rien faire sur le 45e. Justin Julien s’est occupé de donner la victoire à l’Intrépide. Un dénouement difficile pour l’entraîneur-chef Shawn Lanoue et ses joueurs. 

«Dimanche, on a joué un bon match, surtout au début. C’est décevant pour le moral de sortir de là avec une défaite. Cela demeure encourageant, car nous avons progressé. Les trois matchs précédents, ç’a été difficile. Revenir dans un match où on était capables de rivaliser, cela a fait du bien», explique-t-il. 

L’identité entre tranquillement 

Même s’il est dans le giron de l’équipe régionale midget AAA depuis trois ans, Shawn Lanoue traverse véritablement sa première grosse période creuse depuis qu’il est à la barre de l’équipe, celle-ci n’ayant pas savouré la victoire à ses sept dernières sorties. Au-delà des résultats, il constate que l’identité qu’il souhaite amener dans cette équipe commence à faire effet. 

«On a vraiment un beau groupe qui a beaucoup de résilience, de caractère et de fierté. Ç’a été de gros pointages lors des trois dernières parties, mais les vétérans ont continué de prendre ça à cœur. Ils viennent me voir pour qu’on puisse trouver des solutions ou pour savoir quoi faire pour aider l’équipe», note l'instructeur. 

«Quand on perd 10 à 1 contre Lévis et 8 à 2 contre Gatineau, c’est qu’on fait des choses qui ne sont pas correctes. Ça s’explique parfois par le manque de confiance ou par le fait qu’on tente des jeux qui ne réussissent presque jamais. Ce n’est pas une question d’éthique de travail, de manque de vouloir. C’est peut-être plus parce qu’on ne travaille pas de la bonne façon». 

Les Amossois reprendront le collier, ce vendredi, en accueillant les Grenadiers de Châteauguay, au Complexe sportif Desjardins. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média