Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

25 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Jean-Marc Belzile veut réinventer la presqu’île pour le 100e

Piscine publique extérieure, commerces et marché public

Candidat Jean-Marc Belzile Rouyn-Noranda élections municipales

©Photo Le Citoyen-Thierry de Noncourt

Jean-Marc Belzile appuie le Collectif territoire et veut que la presqu’île soit davantage au centre de la vie culturelle de Rouyn-Noranda.

Le candidat à la mairie de Rouyn-Noranda, Jean-Marc Belzile, promet de réaménager le secteur de la presqu’île pour y permettre l’établissement de petits commerces, du marché public, d’une piscine extérieure et d’une structure emblématique en prévision du centenaire de la ville, en 2026. 

M. Belzile explique que le site naturel est un endroit de prédilection pour la culture et le plein air qui doit être revalorisé. «C’est un endroit merveilleux et les gens en sont fiers. Il y a le Collectif territoire qui s’en vient avec un super beau projet pour revitaliser le lac Osisko. Pour moi, c’est une occasion en or de dire : utilisons davantage la presqu’île», a-t-il déclaré.  

Il suggère de construire un vaste bâtiment pour y accueillir des commerçants locaux, non pas directement sur la presqu’île, mais près de la place Edmund Horne, où se tiennent Osisko en lumière, le Poisson volant et la Fête d’hiver. «On peut penser à un endroit pour prendre un café, une bière, pour acheter des produits locaux. Le marché public sera permanent ici. Je rêve du jour où on pourra le faire en hiver avec des serres chauffées», a-t-il ajouté.  

Un monument emblématique pour le100e  

Le candidat souhaite qu’il demeure quelque chose de durable à la suite des célébrations du centenaire de Rouyn-Noranda, en 2026. Il cite en exemple Marché de la Gare à Sherbrooke, situé sur les rives du lac des Nations. Pour lui, il est important que le secteur devienne un lieu de rassemblement et loisir pour les gens de la communauté, mais aussi pour les touristes. «Ce que je veux aussi, c’est que pour le 100e, on se dote d’une structure, d’un monument qui va nous représenter», a-t-il continué. M. Belzile ne s’est pas avancé sur la nature du monument, préférant laisser place à l’imagination des créateurs, qui seront chargés de sa réalisation.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média