Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 octobre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Lalibaba lance sa 18e saison

Retour des matchs à quatre équipes de quatre joueurs

AE-RetourLalibaba

©Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Bonne nouvelle pour les amateurs d’improvisation d’Amos, Lalibaba débute sa 18e saison après deux ans d’absence avec le retour du format de quatre équipes de quatre joueurs.

La 18e saison de la ligue d’improvisation Lalibaba d’Amos se déroulera comme prévu, dans un format standard à 16 joueurs répartis dans quatre équipes qui se disputeront l’ultime Coupe du Génie. 

Benoît St-Pierre, directeur artistique et président de Lalibaba, craignait, lors du camp de recrutement qui avait lieu le 9 octobre que la 18e saison des matchs d’improvisation se déroule de manière différente. La pandémie avait déjà mis un frein aux séances d’improvisation et Lalibaba avait dû rester inactive l’an dernier. Mais le public sait maintenant que quatre équipes totalisant 16 joueurs seront présentes tous les mercredis, à compter du 27 octobre à 19h30, au restaurant La P’tite Bouteille. 

«Nous avons obtenu une bonne réponse pour les camps de recrutement et on a réussi à avoir le nombre de personnes qu’on voulait pour constituer quatre équipes de quatre personnes. On a connu un bon recrutement des 16 comédiens réguliers, en plus de 5 comédiens substituts, et l’ensemble de ces 21 personnes forment une seule et même bulle pour la santé publique», souligne Benoit St-Pierre. 

Retour des têtes d’affiche  

Cette 18e saison, qui se déroulera sous le thème «18 ans, presque mature», verra aussi le retour de plusieurs noms bien connus du milieu, dont les joueurs Mathieu Proulx, Mathieu Larochelle, Mathieu Higgins, Frédéric Noël et David Ébacher.  

«Je suis vraiment content de ce recrutement. Autant on a une base d’expérience solide qui revient et qui va aider à offrir un spectacle de qualité aux gens. En même temps, nous avons aussi des recrues qui n’ont presque pas fait d’impro et qui ont déjà un talent inné», a commenté Benoît St-Pierre.  

En ajoutant les masques, les barrières, les protections, on perd parfois un peu la nature même de l’improvisation. J’étais donc bien content qu’on puisse mettre ça en place et avoir un aperçu de 2019, avant la pandémie, surtout pour les arts de la scène Benoît St-Pierre

Un retour à la normale 

Puisque l’équipe est désormais complète et ne forme qu’une bulle, le directeur artistique a expliqué qu’il ne sera pas nécessaire pour les comédiens de porter des masques ou de respecter des mesures de distanciation sur scène. Selon lui, ces mesures auraient tué le jeu d’acteur des comédiens. «L’improvisation est une discipline artistique qui fait beaucoup appel à l’imagination, a-t-il fait remarquer.  

«En ajoutant les masques, les barrières, les protections, on perd parfois un peu la nature même de l’improvisation. J’étais donc bien content qu’on puisse mettre ça en place et avoir un aperçu de 2019, avant la pandémie, surtout pour les arts de la scène», a indiqué M. St-Pierre.  

Les spectateurs, eux, devront respecter les mêmes mesures que pour les commerces en restauration, c’est-à-dire porter leurs masques et rester à un mètre de distance. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média