Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Maison

Retour

25 octobre 2021

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

Une désigner de notre région se démarque à Montréal

Manon Thibault : Le talent à l’état pur

Manon Thibault

©Manon Thibault

Manon Thibault

Ses projets sont fréquemment mis en vedette dans les magazines de déco.

Ne cherchez pas le visage de Manon Thibault dans les revues de décoration. Cherchez plutôt une cuisine, une salle de bain, une chambre signées Manon Thibault design. Originaire de Rouyn-Noranda, la talentueuse quinquagénaire a fait récemment la une du magazine Je décore en plus d’être sélectionnée dans le top 10 des plus beaux projets résidentiels de l’année 2020 par la revue La pièce. « Je suis fière à chaque fois que je vois l’un de mes projets dans une revue de déco même si, au départ, l’objectif est de satisfaire les demandes de mes clients », explique madame Thibault. « Tant mieux si d’autres personnes s’intéressent à mon travail.»

Manon Thibault

©Manon Thibault

Telle mère, telle fille

Issue de la célèbre famille Thibault, propriétaire de Thibault Chevrolet Oldsmobile Cadillac à Rouyn-Noranda depuis plus de 80 ans, Manon Thibault a grandi aux pieds des cheminées de la mine Noranda (Fonderie Horne aujourd’hui). « Pendant que mes 3 frères trippaient sur les voitures avec mon père, moi je restais à la maison avec ma mère. À chaque fois qu’elle décidait de rénover une pièce de la maison, c’était Noël pour moi » raconte en rigolant madame Thibault. « Je participais à tous ses projets. Ce que j’aimais le plus, c’est l’observer. 

Manon Thibault designer

©Manon Thibault

500 salons par année

Après avoir complété son Cégep à Rouyn-Noranda, madame Thibault quitte pour le collège Lasalle de Montréal et s’inscrit en mise en marché de la mode. Suivra un BAC au HEC Montréal (École des Hautes Études Commerciales) en marketing. « À la fin de mes études, j’ai obtenu mon premier emploi chez GES Canada, une entreprise spécialisée en gestion d’événements. On produisait 500 salons par année, au stade Olympique, à la Place Bonaventure, c’était complètement fou » raconte madame Thibault. « Moi j’aménageais et je décorais des kiosques en fonction des demandes des clients. J’adorais ça mais je me suis rendu compte après 10 ans que c’était toujours les mêmes chaises, les mêmes sofas pis les mêmes plantes vertes », explique-t-elle. « J’étais limitée dans ma créativité et j’étais aussi complètement épuisée.»

Manon Thibault designer

©Manon Thibault

Une pause salutaire

Déjà en réflexion lorsqu’elle était chez GES Canada, madame Thibault s’accorde une pause de plusieurs mois pour réfléchir à son avenir, mais surtout pour préserver sa santé. « J’ai fait un burn-out mais je crois que c’est là que tout a changé » raconte-t-elle. « J’avais besoin d’un changement et c’est en décorant les appartements de mon bloc avec mon conjoint que j’ai enfin pu développer mon plein potentiel », relate madame Thibault. « Mon conjoint est bon dans les travaux et moi je m’occupais de l’aménagement

et du design. Je me rappelle que des Français avaient loué un de nos appartements et ils nous avaient dit que c’était le plus beau, qu’ils n’avaient jamais vu ça ailleurs », mentionne-t-elle. « Ça m’a donné confiance et j’ai commencé à croire que j’avais du talent dans la déco », explique madame Thibault.

Manon Thibault designer

©Manon Thibault

Un talent à l’état pur

Sans diplôme en design intérieur, madame Thibault tente sa chance chez Potery Barn dans le quartier DIX30 à Brossard. « Mon passage chez Potery Barn n’a fait que confirmé ma passion pour la déco et le désign » explique madame Thibault. « J’ai découvert le design à domicile et j’aimais vraiment ça ». En 4 ans, la designer a beaucoup appris et s’est surtout fait connaître par de nombreux clients. « Tous les clients disaient que j’avais beaucoup de talent et me recommandaient de partir ma propre entreprise », s’exclame-t-elle

Manon Thibault design

©Manon Thibault

Une Abitibienne dans la jungle de Montréal

Finalement, la talentueuse femme alors âgée de 49 ans a mis sur pied sa propre entreprise. « Ça fait 5 ans que j'ai démarré mon entreprise et c’est la meilleure décision de ma vie » affirme-t-elle. « Dans ce métier-là tu l’as ou tu l’as pas et ça m’a pris pratiquement 50 ans pour comprendre que moi, je l’avais ce talent » déclare madame Thibault.

Dans la jungle de Montréal, où les designers se comptent par centaines, il y a une fière Abitibienne qui se démarque et vous pourrez découvrir tout son talent, ses projets et son oeuvre en cliquant sur Manon Thibault Design. https://www.mthibaultdesign.com

 

 

Manon Thibault design

©Manon Thibault

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média