Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

26 octobre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Anthony Turcotte: gagner en maturité

Un bon début de saison pour le Valdorien

Anthony Turcotte

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le Valdorien Anthony Turcotte a déjà égalé sa production de l’an dernier. Il n’a eu besoin que de cinq parties pour le faire.

À 18 ans, avec la lettre A fraîchement ajoutée sur son chandail, l’attaquant originaire de Val-d’Or, Anthony Turcotte, a déjà commencé à faire sa marque cette saison. 

En dix parties, le jeune homme de 18 ans a déjà dépassé sa production de trois points de l’an dernier. «Après ma saison à 17 ans, je suis confiant en mon jeu défensif. Cette année, je pense que je peux apporter plus du côté offensif. Je sais que je peux faire des points», a-t-il lancé. 

Pour la première fois, famille et amis pourront finalement voir l’attaquant de la meute évoluer. «J’étais quand même venu remplacer deux matchs à 16 ans, mais je me concentrais plus sur ma game que sur l’ambiance. J’avais vraiment hâte de jouer à la maison. J’ai beaucoup de familles à Val-d’Or qui attendait juste ça pour venir voir des matchs», a-t-il confié. 

Plus de responsabilités 

Autant Mario Pouliot que Brad Yetman ont toujours eu de bons mots pour Anthony Turcotte l’an dernier. Et ce dernier a eu de bons mots pour son protégé. «Il joue toujours de façon constante. Il est fiable, il joue physique. Son apport offensif est sous-estimé. Si on avait plus de joueurs comme lui, on serait vraiment très difficile à battre. C’est une des raisons pourquoi il est dans notre groupe de leader», a fait valoir son entraîneur. 

Le Valdorien a accepté cette nomination avec surprise. «Quand j’ai reçu cet honneur, j’ai pensé à des gars comme Mathieu Boucher, Jérémy Lauzon et Zachary Lauzon. C’est un feeling incroyable et c’est une grande fierté pour moi», a-t-il confié. 

Une année spéciale 

Le hockeyeur a vécu une année hors de l’ordinaire l’an dernier. «Il s’est passé beaucoup de choses, mais on a appris qu’il ne faut jamais être trop haut ou trop bas», a-t-il évoqué. 

Étant donné que l’équipe ne pouvait presque pas avoir de liens avec l’externe, la saison fut aussi spéciale à ce niveau. «On était toujours ensemble. C’est un peu comme des frères, un moment donné, des fois, tu te tapes sur les nerfs, mais, en même temps, ce sont des liens qui sont vraiment forts», a-t-il illustré. 

Une nouvelle saison 

Cette année, beaucoup de changements ont eu lieu dans l’organigramme des Huskies. «On a un bon groupe d’entraîneurs. Oui, beaucoup de postes ont changé, mais ce sont des visages qu’on connait déjà. Patrice Lefebvre est vraiment un excellent entraîneur. On est vraiment bien équipé», a soutenu Anthony Turcotte. 

Ce dernier croit en son équipe. «On a trois bons joueurs de 20 ans pour montrer la voie. Notre noyau est jeune, mais il a vieilli d’un an. Je pense qu’on peut causer des surprises», a-t-il assuré. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média