Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

01 novembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une 2e place pour deux Quévillonnaises au Trophée Roses des Sables

Sur un total de 150 duos féminins dans un rallye international

Rose Sable - 2Mois’elles du Nord

©gracieuseté

Jacynthe Girard (à gauche) et Jessica Renaud-Bisson posent devant leur véhicule qui a traversé plus de 760 kilomètres dans le désert marocain.

SPORTS MOTRISÉS - À travers la chaleur, le sable et les paysages spectaculaires, Jessica Renaud-Bisson et Jacynthe Girard, de Lebel-sur-Quévillon, ont vécu toute une aventure au rallye international Trophée Roses des Sables, qui se tenait du 12 au 24 octobre, dans le désert du Maroc. Inscrit dans la classe «SSV», le duo a pris rien de moins que le deuxième rang au classement général, sur un total de 150 équipes.

Ayant amassé près de 28 000 $ pour financer leur aventure et attendues deux ans avant de prendre le départ à cause de la COVID-19, les membres de l’équipage #520 ont parcouru un total de 765,412 kilomètres en une semaine pour mériter cette superbe 2e place, à l’aide de cartes et d’une boussole. 

Dans cette épreuve, la distance parcourue détermine les positions au classement général, au lieu du temps enregistré (moins une équipe parcourt de kilomètres, mieux elle est classée). Ayant accumulé un écart de deux kilomètres sur les éventuelles gagnantes avant le début du dernier segment, les Quévillonnaises ont décidé d’y aller prudemment pour ne pas détruire leurs chances de victoire. Toutefois, les meneuses ont fait preuve d’audace et ont réussi à coiffer tout le monde au fil d’arrivée. La paire régionale a conclu l’événement avec 963 mètres de plus au compteur que le duo gagnant.  

Sur les six étapes du rallye, quatre ont été remportées par les partenaires surnommées les «2Mois’elles du Nord». L’expérience et le dépassement de soi ont marqué les coureuses au cours de leur voyage. 

«On avait une grosse pression et un gros stress lors de l’étape des dunes. Les organisateurs vendent ce segment en disant que c’est une grosse épreuve et qu’on pourrait rester pris. Aussitôt qu’ils nous voyaient arriver, on nous faisait signe d’y aller. Notre but était de couper notre chemin, donc on ne voulait pas les écouter. L’énergie était vraiment intense», a décrit Jacynthe Girard. 

«On n’allait pas là-bas avec un but en particulier, a ajouté Jessica Renaud-Bisson. On espérait finir dans les 50 premières équipes. Par contre, quand tu tombes en première place, tu veux y rester. On était déjà gagnantes en se rendant là-bas, sauf qu’on a pris goût à la compétition.»  

Un engouement local 

De retour au Québec depuis quelques jours, l’expédition africaine des deux comparses est le sujet chaud en ce moment à Lebel-sur-Quévillon. En plus des partenaires comme Excavation Éric Bisson & Fille, Foresterie Seb Gagnon Inc, le CFP de la Baie-James, Méga Centre Kubota, Tops Electric Limited et la municipalité qui ont participé au financement, les citoyens ont suivi attentivement le déroulement de la course.  

«Ça fait deux jours que nous sommes revenues et on reçoit plein de messages de gens qui disent avoir vécu l’expérience autant que nous», ont exprimé conjointement les deux amies. 

Or, l’argent et l’énergie nécessaires pour se rendre au Maroc demeurent encore trop importants pour que les participantes tentent le coup une deuxième fois pour essayer de mettre la main sur la première place. D’autres événements à travers le globe ont d’ailleurs envoyé des invitations aux 2Mois’elles du Nord. Celles-ci pourraient peut-être viser un rallye du même genre au Sénégal au cours des prochaines années. 

«On va laisser retomber la poussière. Si tu me disais qu’on aurait juste cinq heures d’avion à faire, on embarquerait à nouveau dans l'autoquad biplace. Ça nous a quand même pris deux ans à nous préparer», a nuancé Mme Renaud-Bisson.

Rose Sable - 2Mois’elles du Nord

©gracieuseté

Le duo «2Mois’elles du Nord» posent ici avec la porte-parole québécoise du Trophée Roses des Sables, Geneviève Borne.

Un objectif caritatif 

Au-delà de l’aspect compétitif et aventurier de la course, cet événement est avant tout un moyen d’amasser de l'argent pour différentes œuvres caritatives. Au niveau québécois, le Trophée Roses des Sables permettra à 5000 jeunes de recevoir des repas de la part du Club des petits déjeuners. Des organismes comme le Ruban Rose, la Croix-Rouge française et l’association Enfant du désert recevront également du financement à la suite de ce rallye, qui en était à sa 20e édition. 

«Voir les filles dompter leur véhicule dans les dunes ou sur les routes rocailleuses du désert sous un soleil bouillant m’a beaucoup impressionnée! J’étais ravie d’être témoin de leurs exploits, d’autant plus que le duo de Québécoises les 2Mois’elles du Nord a raflé la 2e place du classement et que l’impressionnante Nathalie Desjardins est arrivée première dans la catégorie quad! Les filles, vous m’en avez mis plein la vue!», a exprimé la porte-parole québécoise, l’animatrice Geneviève Borne. 

Commentaires

1 novembre 2021

France Gagné

Wow! Vous être formidable. Vous faite rayonner votre petite ville du Nord. Lebel-sur-Quévillon Nous sommes fiers de vous. C'est toujours agréable d'avoir des nouvelles de notre petit coins de pays.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média