Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

03 novembre 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Le feu cause de lourds dommages à un immeuble à logements

Pas de blessés, mais quelques personnes en état de choc

Feu Val-d'Or

©Photo: Le Citoyen/Dominic Chamberland

L’incendie qui a pris naissance dans le sous-sol de cet immeuble de la rue Laval à Val-d’Or s’est rapidement propagé aux étages supérieurs et à la toiture. Plus de 30 pompiers ont été appelés à intervenir pour maîtriser le sinistre.

Un incendie qui s’est déclaré vers 12h30, le 3 novembre, a causé de très lourds dommages à un immeuble de six logements de la rue Laval, entre la 3e Avenue et l’avenue LaSalle, à Val-d’Or.

«Peu après 12h30, nous avons été appelés pour un début d’incendie au sous-sol de l’immeuble. À notre arrivée, les flammes sortaient déjà à l’extérieur. Comme l’évacuation n’était pas encore complétée, on s’est d’abord affairés à évacuer les gens du bâtiment, a indiqué Éric Hébert, directeur du Service de sécurité incendie de Val-d’Or.

«Les cinq personnes qui se trouvaient encore dans l’immeuble sont alors sorties et les gens qui étaient absents ont été contactés», a ajouté le chef Hébert, qui ne rapportait aucun blessé ni de gens incommodés par la fumée. «Par contre, nous avons eu des personnes en état de choc quand elles ont vu l’ampleur du feu de l’extérieur», a-t-il signalé.

Si cet incendie n’a fait aucune victime, il a jeté à la rue plusieurs familles, lesquelles ont été prises en charge par la Croix-Rouge et le Centre d’amitié autochtone après avoir tout perdu. Heureusement, un mouvement de solidarité s’est vite amorcé à Val-d’Or et dans les communautés autochtones afin d’aider les sinistrés via une collecte d’argent, de vêtements et de meubles.

L’incendie a été maîtrisé au cours de l’après-midi, bien que les pompiers en aient eu pour plusieurs heures afin de s’assurer que tout soit bien éteint. «Comme le feu s’est propagé dans la toiture, le travail devient beaucoup plus difficile», a fait remarquer Éric Hébert qui, sans aller jusqu’à parler de perte totale, a qualifié la bâtisse de «lourdement endommagée».

Un incendie considéré suspect

Au lendemain des événements, le Service de sécurité incendie de Val-d’Or a transféré le dossier à la Sûreté du Québec, puisque le feu était considéré comme suspect. «L’heure où c’est arrivé, l’intensité du feu et l’endroit au sous-sol où le feu a pris naissance en font un incendie suspect», a souligné Éric Hébert.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média