Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

05 novembre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Philippe Marquis : priorité logement

Bilan de campagne électorale

Philippe Marquis candidat mairie Rouyn-Noranda 2021

©Photo Gracieuseté

Philippe Marquis considère que son leadership a permis de mettre de l’avant ses idées, notamment sur l’environnement.

Le candidat à la mairie de Rouyn-Noranda, Philippe Marquis, considère que sa campagne électorale a été meilleure que celle qu’il a menée en 2017, où il avait obtenu plus de 27% des votes exprimés. Les élections municipales se dérouleront le 7 novembre.

S’il est élu, M. Marquis, qui a fait campagne pour une ville verte, solidaire et innovante, entend prioriser le logement, qui représente un frein important au développement de Rouyn-Noranda. Il dénonce les «rénovictions» dont seraient victimes  certains locataires en plus du phénomène AirBNB, qui nuirait au logement. «Si on veut faire venir des gens ici, c’est urgent. Nous allons rencontrer les entrepreneurs pour trouver des solutions au logement social. Il faut y travailler immédiatement», a-t-il martelé. Il entend aussi interpeller les deux paliers de gouvernements pour qu’ils investissent davantage. «On aurait besoin d’au moins 200 unités de logement social.» 

Leadership  

Le candidat, qui a siégé au conseil de 2009 à 2017, et qui a placé l’environnement au cœur de son message, se dit énergisé par ses rencontres avec les citoyens et le travail de ses bénévoles.  

L’enjeu environnemental a aussi été mis de l’avant par les autres candidats. M. Marquis considère qu’il s’agit d’une preuve de son leadership. «Je suis fier d’avoir mené une campagne sans pancarte, non tournée sur l’image. Quand tu affirmes des choses comme je l’ai fait, dès le départ, c’est prendre le leadership. Si Mme Dallaire s’est mise à parler soudainement d’environnement pendant le débat de la Chambre de commerce, et que M. Belzile, à la fin de la campagne, dit que c’est vraiment important et que toutes les décisions du conseil seront tournées là-dessus, ça me rend très fier de mon leadership. Ensuite, c’est aux électeurs de décider», a-t-il insisté. Il est à noter que les candidats Belzile et Dallaire avaient déjà pris position sur l’importance de cet enjeu et proposé des actions, bien avant le débat du 26 octobre.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média