Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

12 novembre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies victimes d'une remontée du Phoenix en 3e

La séquence de matchs sans défaite en temps réglementaire des Huskies s'arrête à six

Huskies Rouyn-Noranda Phoenix Sherbrooke

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Ivan Zhigalov a connu une mauvaise sortie. Le match a changé lorsque Stéphane Julien a envoyé Jakob Robillard dans la mêlée en troisième période.

Les Huskies ont débarqué sur la patinoire en troisième période avec une avance de 3 à 1. 20 minutes plus tard, le tableau indicateur affichait un score de 5 à 3 en faveur du Phoenix.

«La façon dont on joue depuis trois matchs, on devient un peu trop cute et un peu trop fancy. On avait trop de joueurs qui sont allés à la pêche», a lancé l’entraîneur-chef des Huskies, Brad Yetman.

«On n’a pas joué assez physique et on n’a pas respecté notre formule du succès. Notre 3e but, c’est ça. On a terminé une mise en échec et on a relancé l’attaque rapidement», a-t-il ajouté.

L’avantage numérique a aussi coûté cher à la meute. Incapable de marquer, elle a aussi accordé le but gagnant de Sherbrooke. «On a essayé de changer des choses. On en parle beaucoup. Là, les joueurs pensent trop à scorer alors que, l’important, c’est de donner du momentum. C’est vraiment décevant ce qui s’est passé sur le 4e but du Phoenix», a soutenu Brad Yetman.

Égalité persistante

Les Huskies n’ont pas mis de temps à donner le ton à cette rencontre. Après 3 minutes 15 secondes de jeu, Louis-Philippe Fontaine (3e), bien posté dans l’enclave, profitait d’une savante passe pour déjouer Ivan Zhigalov.

Le numéro 17 a par la suite doublé l’avance des siens sur une descente à deux contre un, mais le but fut refusé en raison d’un hors-jeu.

Le Phoenix en a profité pour ramener les deux équipes à la case départ. Justin Gill (5e) a récupéré une rondelle libre dans l’enclave pour marquer.

Fin de période enflammée

En deuxième période, la meute a été tout simplement été incapable de profiter d’un cinq contre trois. Heureusement, le portier Samuel Richard était tout simplement fumant devant son filet stoppant les tirs du Phoenix les uns après les autres.

Anthony Turcotte (3e) a finalement brisé l’impasse sur une descente à deux contre un. Sa décision de tirer fut la bonne et a permis à la meute de prendre les devants.

Quelques instants plus tard, Mathieu Gagnon (3e) assénait une solide mise en échec aux dépens de Zachary Lessard avant de décamper sur l’aile. Son tir du côté de la mitaine a laissé le gardien adverse pantois.

Remontée sherbrookoise

Les visiteurs ont décidé de changer de gardien en début de troisième période en envoyant Jakob Robillard dans la mêlée. Ivan Zhigalov a ainsi terminé sa soirée de travail avec 8 arrêts sur 11 lancers.

Ce changement a donné un second souffle à la formation sherbrookoise. Justin Gill (6e) a profité d’une passe transversale parfaite d’Ethan Gauthier pour déjouer le cerbère rouynorandien.

En milieu de période, l’ancien des Citadelles de Rouyn-Noranda, Israel Mianscum (6e), a ramené les deux équipes à la case départ. L’attaquant s’est servi de son pesant tir du poignet pour déjouer Samuel Richard.

En avantage numérique, les Huskies ont cafouillé en territoire défensif, ce qui a permis à Joshua Roy de remettre à Xavier Parent (10e) qui a permis aux visiteurs de prendre les devants pour la première fois du match.

Ce duo a ensuite cloué le cercueil de la meute quand Xavier Parent a étourdi la défensive adverse avant que Joshua Roy (10e) n’y mette la touche finale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média