Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 novembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

La patinoire Bleu-Blanc-Bouge prend vie à Val-d’Or

Patinoire Bleu-Blanc-Rouge

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Val-d'Or a inauguré la 12e patinoire Bleu-Blanc-Bouge.

COMMUNAUTÉ - L’attente a été longue, mais les amoureux des sports de glace ont enfin la chance de goûter à la patinoire Bleu-Blanc-Bouge à Val-d'Or. La 12e installation de la sorte à être construite au Québec, cet espace sportif situé aux angles de la 6e rue et de la 6e Avenue a accueilli ses premiers patineurs, lundi après-midi. 

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les utilisateurs, petits et grands, ont pris d'assaut la nouvelle patinoire Bleu-Blanc-Bouge.

©Pierre-Olivier Poulin

Geoff Molson a fait le voyage jusqu'en Abitibi-Témiscamingue.

©Pierre-Olivier Poulin

Le président des Anciens Canadiens et Rouynorandiens d'origine, Réjean Houle, a mis sa patin pour tester la nouvelle glace.

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Paulin Bordeleau, Yvan Cournoyer et Serge Savard étaient parmi les dignitaires de la journée.

L’un des plus gros legs de l’ère Pierre Corbeil à la mairie, l’infrastructure regroupe une patinoire réfrigérée aux dimensions de la Ligue nationale de hockey, une toiture complète et un pavillon d’accueil chauffé.  

Les utilisateurs de la patinoire pourront également louer de l’équipement et pratiquer une panoplie de sports, dont le hockey, le hockey-luge et le patinage libre durant l’hiver. Durant la période estivale, la glace fera place au béton pour la pratique du soccer, du basketball et du hockey avec patins à roues alignées. 

«Avec la musique et l’ambiance, j’ai été secoué par la venue des jeunes sur la glace. On peut dire que c'est mission accomplie. Il a fallu être patient, car la pandémie est venue bousculer nos échéanciers. Le résultat a valu la peine d’attendre», a exprimé Pierre Corbeil, maire sortant de Val-d'Or. 

Plusieurs représentants et dignitaires des Canadiens de Montréal étaient présents pour l’inauguration, dont les Abitibiens d’origine Paulin Bordeleau (Rouyn-Noranda), Réjean Houle (Rouyn-Noranda) et Serge Savard (Landrienne). Le légendaire attaquant Yvan Cournoyer, l’ancienne gloire des Foreurs de Val-d’Or, Steve Bégin, ainsi que le propriétaire, président et chef de la direction du Club de hockey Canadien, Geoff Molson, étaient également sur place. 

«C’est la deuxième fois que l’une de nos patinoires a un toit, et c’est beaucoup mieux ainsi. On a vécu des ouvertures légèrement différentes dans le passé. Je pense que la communauté va apprécier d’avoir cet ajout. Ça donnera la chance à la patinoire d’être ici plus longtemps et être accessible durant le printemps», a souligné M. Molson. 

Un lieu pour tous  

Cette patinoire Bleu-Blanc-Bouge accordée par la Fondation des Canadiens pour l’enfance, la première érigée dans une région dite éloignée, ne sera pas uniquement un lieu pour permettre aux citoyens de venir faire de l’activité physique. Elle donnera aussi une chance aussi aux communautés moins favorisées de pratiquer leur passion dans un endroit de haute qualité, sans avoir à dépenser un sou pour y accéder. 

Ayant grandi dans un milieu semblable, Steve Bégin considère le résultat comme rien de moins qu'une œuvre d’art. Coïncidemment, la nouvelle patinoire est située à quelques mètres du Centre Agnico Eagle, un endroit où le Trifluvien a été élevé au rang de vedette du hockey junior entre 1995 et 1998. 

«J’étais surpris de voir ça, a admis l’ancien #22 et ex-capitaine des Foreurs. Je l’avais vu uniquement sur des photos. Quand j’ai vu l’intérieur en vrai, j’étais vraiment impressionné. Ça ajoute un cachet et un plus à la ville. Comme je l’ai dit et que je le mentionne toujours, tout ce qui se passe de bien et de positif à Val-d’Or, c’est plaisant à entendre et d’y participer.» 

Ambassadeur des Jeux du Québec à Val-d’Or en 1987, l’ancien défenseur et directeur général du Tricolore, Serge Savard, constate le gros contraste entre les installations d’aujourd’hui et celles de son enfance. 

«On sait qu’avec le réchauffement de la planète et tous les problèmes que les patinoires extérieures ont actuellement, ça prend des installations comme celle-là pour pouvoir les utiliser durant quelques mois supplémentaires», a souligné celui que l’on surnomme le Sénateur. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média