Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

20 novembre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies font une nouvelle fois preuve de caractère

La meute a comblé à trois reprises un déficit d'un but en troisième période

Huskies Rouyn-Noranda Sea Dogs Saint John

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont forcé la tenue d'une fusillade face aux Sea Dogs de Saint John qui accueilleront le tournoi de la Coupe Memorial cette année.

Pour la 8e fois en 19 parties, les Huskies ont eu besoin du temps supplémentaire pour décider du gagnant. La meute a démontré du caractère en créant l’égalité à trois reprises en troisième période. Les Rouynorandiens l’ont emporté en fusillade.

«C’était un bon match pour les partisans, mais pas pour les entraîneurs. On a eu une mauvaise deuxième période, mais on a répété aux gars après cette dernière que peu importe le résultat, ce qui comptait, c’était de travailler et de ne jamais lâcher. Quand Danill Bourash a compté en fusillade, pour moi, ce fut vraiment un soulagement», a lancé l’entraîneur-chef des Huskies, Brad Yetman.

Il s’agissait de la 8e fois que son équipe devait disputer du temps supplémentaire. «Un des bons côtés, c’est qu’on trouve toujours une façon d’amasser un point. Qu’on perde une avance ou qu’on trouve une façon de revenir, on va le chercher. À la fin de la saison, c’est quelque chose qui va faire une différence pour nous», a-t-il souligné.

Le pilote a aussi tenté de brasser ses troupes en changeant son gardien Mathis Dorcal-Madore après le 3e filet des Sea Dogs. Le cerbère des Rouynorandiens semblait manquer un peu de confiance devant son filet. «C’était un petit peu pour ça, mais beaucoup plus changer le momentum de côté. On savait que c’était un bon défi pour lui contre une bonne équipe», a soutenu Brad Yetman.

Ryan Francis a aussi trouvé le moyen de motiver les Huskies en narguant le banc des Huskies après le filet qui donnait les devants 5 à 4 aux visiteurs. «C’est pourquoi on dit à nos joueurs de ne pas faire ce genre de choses. Ça donne du momentum à l’autre équipe. On avait du feu dans les yeux après ce geste», a soutenu Brad Yetman.

Fin de période rouynorandienne

Les visiteurs ont ouvert la marque grâce à la chance en début de rencontre. Le tir du défenseur William Villeneuve a frappé le poteau, mais la rondelle a ricoché sur le patin de Mathis Dorcal-Madore pour se retrouver au fond du filet.

En fin de période, les Huskies ont inscrit deux buts à quelques minutes d’intervalle de la même façon, c’est-à-dire une passe du coin de la patinoire vers l’enclave. Mathieu Gagnon (4e) et Louis-Philippe Fontaine (5e) ont été les marqueurs.

Fin de soirée pour Dorcal-Madore

Les Sea Dogs ont profité de la deuxième période pour revenir de l’arrière. Olivier Picard (3e) a complété une pièce de jeu orchestrée par Evgeny Sapelnikov. Puis, Carter McCluskey (4e) a fait mal paraître le cerbère des Huskies, Mathis Dorcal-Madore, en récupérant une rondelle dans l’enclave.

Ce but a mis fin à la soirée de travail de Mathis Dorcal-Madore qui a cédé à trois reprises sur 17 lancers.

Tête à tête

En début de troisième période, Anthony Turcotte a gagné une mise en jeu, ce qui a permis à Jérémy Minville (3e) de décocher un tir sur réception qui n’a laissé aucune chance à Noah Patenaude pour créer l’égalité.

Cependant, les visiteurs ont repris les devants quelques instants plus tard quand le tir de Charlie Desroches (1er) a surpris Samuel Richard.

La meute a cependant répliqué rapidement. Anthony Turcotte (4e) a pris les choses en main et son tir du poignet a battu Noah Patenaude.

En fin de période, l’avantage numérique des Huskies n’a non seulement fait rien qui vaille, mais il a aussi accordé un filet. Ryan Francis s’est échappé pour ainsi donner les devants aux visiteurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média