Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

24 novembre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Matagami veut garder ses travailleurs

Opération Mine 2022 pour offrir des emplois

Mines Matagami

Opération Mine 2022 vise à offrir aux mineurs de Matagami la possibilité de s’inscrire dans une base de données montée par la Ville, afin de maintenir les travailleurs dans le secteur.

Matagami lance une vaste opération dans le but de maintenir les travailleurs miniers sur son territoire.

Alors que la mine locale prévoit fermer ses portes en juin 2022, la Ville de Matagami a décidé de prendre les devants et de lancer l’Opération Mine 2022. Il s’agit d’un site Internet qui doit recenser les noms de tous les mineurs intéressés à demeurer dans la ville. 

«L’idée est de constituer un bassin de travailleurs pour pouvoir implanter différents services de transport, soit routiers, comme pour le projet Fénelon, soit des navettes aériennes pour partir de Matagami vers les communautés plus au nord», explique Daniel Cliche, directeur général de la Ville de Matagami.  

Mine Matagami exploite du zinc et du cuivre depuis 1963, selon les informations diffusées sur son site Internet. L’exploitant a toutefois annoncé qu’il devra fermer la mine en juin 2022, ce qui, selon Daniel Cliche, a provoqué une onde de choc parmi les travailleurs. 

Celui-ci rappelle que 135 personnes œuvrant à la mine sont déjà installées dans la région avec leurs familles, ce qui représente 10% de la population locale d’environ 1400 habitants. «Difficile de prévoir l’impact démographique, si on va en perdre 50 ou 400 (travailleurs). On essaie de limiter le moins possible cette baisse démographique parce que moins il y a de services, moins il y a de gens, et moins il y a de gens, moins on aura de services», mentionne M. Cliche. 

«Le pire qui peut arriver, c’est que quelqu’un vous appelle pour vous offrir un emploi. Plus les gens s’inscrivent, plus il sera possible d’instaurer un service de navette»   Daniel Cliche    

En mode solutions  

À propos de services, le directeur général de la municipalité rappelle que de nombreux services sont déjà disponibles sur place. Matagami bénéficie aussi de logements abordables et de places disponibles dans les Centres de la Petite Enfance (CPE). Tout l’enjeu est donc de maintenir ces services, ainsi que leur qualité, et de conserver la population sur place. 

«Nous, on peut offrir des solutions. Maintenant, il faut que ça corresponde aux besoins des travailleurs. Nous sommes dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre qui est important, a rappelé Daniel Cliche. La main-d’œuvre minière est extrêmement sollicitée de toutes parts, il y a plusieurs projets qui sont en développement et il y a même plusieurs projets dont on questionne le développement parce qu’il manque de la main-d’œuvre.»  

Un système de navettes 

Ce que la municipalité propose à ses travailleurs qualifiés, c’est de disposer de moyens de transport vers leurs autres lieux de travail, lorsque d’autres mines les appelleront pour un emploi. Matagami est donc prête à offrir des navettes aériennes, à condition de s’y prendre suffisamment tôt. «C’est pour ça qu’on l’annonce maintenant, parce qu’installer des navettes aériennes, on ne peut pas le faire en claquant des doigts», a fait remarquer M. Cliche. 

Les mineurs qui le souhaitent peuvent déjà s’inscrire dans la base de données de l’Opération Mine 2022, sur le site Internet de la Ville de Matagami. «Le pire qui peut arriver, c’est que quelqu’un vous appelle pour vous offrir un emploi. Plus les gens s’inscrivent, plus il sera possible d’instaurer un service de navette», a conclu Daniel Cliche.   

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média