Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

01 décembre 2021

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Une Rouynorandienne au pays d’Oz

Élise Cormier interprète Dorothée et fera découvrir la pièce en tournée provinciale

Élise Cormier

©Gradieuseté, crédit photo : Hugo B. Lefort

Quelle comédienne chanteuse n’aurait pas rêvé d’interpréter Dorothée dans le Magicien d’Oz. Et bien, Élise Cormier a réalisé ce rêve, et son interprétation fera rêver petits et grands.

Après avoir découvert le chant et fait ses premières armes en théâtre musical en Abitibi, la Rouynorandienne, Élise Cormier, a fait le grand saut vers la grande ville où elle enfile les succès comme chaque perle d’un collier royal. Sa vie de famille est tout aussi enrichissante.

La jeune Élise Cormier est tombée dedans quand elle était toute petite, pourrait-on dire. Belle-fille d’Hélène Morasse, elle a baigné dans l’univers du chant dès son plus jeune âge. «Mon père est musicien, mais Hélène m’a prise sous son aile très jeune, relate-t-elle. Je l’accompagnais dans des contrats de funérailles et autres. Elle m’a introduite au théâtre musical et c’est même elle qui m’a fait découvrir cette option au Cégep Lionel-Groulx à Ste-Thérèse.»

Diplômée de l’option Théâtre musical en 2004, celle qui avait également participé à différents spectacles en région dont les contes pour enfants avec Hélène Morasse et son premier grand rôle dans La Belle et la bête avec la troupe À cœur ouvert de La Sarre, a par la suite participé à des productions de belle envergure dont Les Misérables au Capitole de Québec en 2008, 2009, 2010 où elle doublait le premier rôle.

«Ce premier rôle, m’a ouvert bien des portes, et m’a permis d’être retenue pour des auditions importantes», s’est réjouie, Élise Cormier.

… et le Magicien d’OZ

Dorothée accompagnée de son fidèle chien Toto, est un rôle dont toute comédienne chanteuse pourrait rêver. Cette production, initiée avant la pandémie, a été retardée. Entre temps, d’autres propositions avaient été offertes à Mme Cormier. «Mon cœur hésitait, j’ai été acceptée dans une production plus payante, mais j’ai écouté ma petite voix, a-t-elle avoué. Le rôle de Dorothée est un rôle extraordinaire, elle est la leader du groupe, elle fait rêver les autres enfants. C’est un rôle de rêve pour moi-même qui a débuté dans le théâtre pour enfant.»

Les représentations de la comédie musicale Le Magicien d’Oz, produite par le Théâtre de Advienne que pourra, débutent le 3 décembre à ce théâtre situé à Repentigny. Une tournée à travers le Québec est prévue à compter du mois d’avril 2022. «Nous n’avons pas encore la date précise, mais nous savons que nous irons à Rouyn», s’est-elle réjouie.

«Le rôle de Dorothée est un rôle extraordinaire, elle est la leader du groupe, elle fait rêver les autres enfants. C’est un rôle de rêve pour moi-même qui a débuté dans le théâtre pour enfant» - Élise Cormier

De maman à intervenante

Parallèlement à sa carrière de comédienne chanteuse, Élise Cormier a donné la vie au jeune Théo, aujourd’hui âgé de six ans. Théo est atteint de paralysie cérébrale et a plus tard, un diagnostic de spectre de l’autisme.

 

S’il n’est pas évident de lancer une carrière dans les grands centres, il pourrait l’être encore moins avec un enfant aux besoins particuliers. Pas pour Élise Cormier. Elle et son conjoint, également travailleur autonome, Ian Boulanger, ont bien sûr reçu de l’aide des grands-parents pour arriver à arrimer vie familiale et vie professionnelle, mais pour Élise Cormier, la route a emprunté un parcours inattendu.

«À la base c’est un défi pour tous les parents qui ont un enfant à besoins particuliers, fait observer Mme Cormier. Quand nous avons eu le diagnostic, je travaillais sur Foot Loose, 40 heures par semaine, au Festival Juste pour rire, mon conjoint travaillait aussi, et Théo a perdu sa garderie, car c’était un enfant difficile.»

C’est à ce moment qu’Élise Cormier a découvert l’organisme L’Étoile de Pacho qui a beaucoup aidé la jeune famille en les guidant vers les bonnes portes. «Il y avait le besoin de garderie, les rendez-vous médicaux, la réadaptation, ça a été challengeant, a-t-elle constaté. Mais en même temps, comme j’ai un horaire atypique, ça nous a permis de nous relayer les deux et faire en sorte que nos horaires coïncident pour les différents rendez-vous.»

Quatre ans après avoir été guidée dans ses démarches pour son fils par des intervenants de L’Étoile de Pacho, Élise Cormier y est elle-même devenue intervenante. «Quand j’ai des creux dans mon travail, ça me permet de prendre du temps pour aider des familles qui traversent ce que nous avons nous-même traversé, indique-t-elle. Eux m’ont vraiment aidé à me sortir la tête de l’eau, j’ai décidé de devenir moi-même intervenante auprès des familles, ça peut être de l’écoute, de l’aide au niveau des services, des démarches administratives.»

Élise Cormier

©Gracieuseté

Théo, tout sourire en compagnie de ses parents, Élise Cormier et Ian Boulanger.

L’oreille de Théo

Le jeune Théo, malgré ses difficultés a eu la chance d’être doué d’une oreille musicale absolue. Il accompagne parfois sa maman au théâtre. Sa perception de la musique est un univers méconnu pour plusieurs. «Il aime beaucoup ces sons, il a assisté à la première lecture du Magicien d’Oz, il était vraiment très heureux, il aimait chacune des pièces. C’est sûr que quand nous aurons la bande sonore, il demandera à l’écouter en boucle», a conclu Élise Cormier avec un océan de tendresse envers son fils dans la voix.

Élise Cormier

©Gradieuseté

Le jeune Théo adore la musique et accompagne parfois sa maman au travail.

Élise Cormier

©Gracieuseté, crédit photo : Paul Ducharme

Élise Cormier fait partie du spectacle de Noël Décembre depuis sept ans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média