Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

03 décembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un 42e Gala de l’Entreprise axé sur l’«ensemble»

Hélène Paradis - Annie Gauthier

©Pierre-Olivier Poulin

Hélène Paradis (directrice générale de la Chambre de commerce de Val-d’Or) pose avec la nouvelle présidente du Gala de l’Entreprise, Annie Gauthier.

AFFAIRES - Le côté festif et en personne sera mis de l’avant pour le 42e Gala de l’Entreprise de la Chambre de commerce de Val-d’Or (CCVD). Sous le thème «Ensemble», les festivités auront lieu le 4 juin prochain, possiblement au Forestel.

Après deux galas adaptés aux mesures sanitaires, la CCVD veut permettre aux différents finalistes de vivre une pleine expérience dans le moment présent. Dans les deux dernières années, les participants ont manifesté le désir de pouvoir réseauter et créer des contacts lors de cette remise de prix. 

Habituellement organisé au printemps, le Gala de l’Entreprise avait été déplacé à la mi-septembre, cette année et l’an dernier. Pour 2022, l’organisme vise une soirée à la mi-chemin, vers le début de l’été. 

«Pour avoir côtoyé les 140 chambres de commerce au Québec, on est choyés à Val-d’Or. La première année de la crise, on l’avait fait dans deux restaurants. On pouvait le faire en présentiel, mais avec un gros décorum. Cette année, au Théâtre Télébec, c’était super, mais on veut ramener le souper à cinq services comme on avait avant. Les vedettes de la soirée demeurent nos finalistes. Nous, on s’occupe de l’enrobage», illustre la directrice générale de la Chambre de commerce de Val-d’Or, Hélène Paradis. 

Deux prix prendront une nouvelle appellation pour rester le plus au goût du jour. La catégorie «environnement et développement durable» fera place au Filon «écoresponsable», tandis que celui de la «contribution au développement économique» va changer pour le prix de «l’engagement socioéconomique». 

«Le côté écoresponsable a vraiment fait un bond dans les dernières années. On veut vraiment prendre les efforts en considération. Il y a nos gros joueurs, mais les efforts des petites entreprises sont super importants», indique Mme Paradis. 

Annie Gauthier en tête 

En plus de révéler le thème du prochain gala, la CCVD a également dévoilé la successeure de Simon Bédard à la présidence de l’événement. Propriétaire de la franchise St-Hubert de Val-d’Or et ancienne lauréate du gala, Annie Gauthier, occupera ce rôle pour l’édition 2022. 

«On a toujours eu de bons candidats, mais quand Annie a accepté, on a tous crié de joie un peu. Elle reflète la réalité des entrepreneurs», ne cache pas Mme Paradis. 

Présente lors du dévoilement de l’affiche, la restauratrice a sauté à pieds joints dans le thème «Ensemble», elle qui constate que les communautés à l’intérieur et à l’extérieur de Val-d’Or sont reliées les unes aux autres. 

«Je le constate chaque jour. Je prends l’exemple des inondations qui se passent à Vancouver. Avant, on n’était pas autant conscients à quel point ça vient nous rejoindre tout de suite et que ça touche toute cette chaîne», mentionne Mme Gauthier. 

L’affiche créée par Loula Création reflète également la direction prise pour ce 42e Gala de l’Entreprise. Composée de multiples formes de taille et de couleur différentes, l’œuvre trouve un moyen de lier ces différents éléments, telles plusieurs entreprises qui connectent les unes aux autres.  

Les commerces souhaitant soumettre leur candidature en vue du prochain Gala de l’Entreprise peuvent le faire au www.ccvd.qc.ca jusqu’au 21 février, 16 heures. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média