Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

08 décembre 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Meurtre à Barraute : un procès de 12 jours attend Pascal Cadieux

Justice

©Photo: Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

On n’en connaît pas encore les dates, mais on sait maintenant que le procès de Pascal Cadieux, accusé d’avoir commis un meurtre à Barraute en juillet 2019, devrait durer une douzaine de jours.

C’est ce qui a été déterminé mardi au palais de justice d’Amos lors d’une brève audience par visioconférence tenue devant le juge Raymond W. Pronovost, de la Cour supérieure. Le ministère public prévoit six jours pour présenter sa preuve, la défense quatre, tandis que deux jours sont prévus pour la phase finale (notamment les plaidoiries des avocats et les instructions du juge au jury).

Le dossier a avancé d’un petit pas quand le juge et les deux parties ont fixé à la semaine du 31 janvier 2022, pour une durée de quatre jours, les audiences en voir-dire (débats sur des éléments précis) visant à faire entendre deux requêtes du procureur de la Couronne, Me Jonathan Tondreau.

En principe, les dates du procès devraient être fixées lors d’une audience prévue le 5 avril. Rappelons que Pascal Cadieux, qui aura 48 ans le 9 décembre, est accusé de meurtre au deuxième degré (non prémédité) contre la personne de Michel Mingo, 62 ans, dont le corps avait été découvert le 13 juillet 2019 dans le secteur du lac Fiedmont, à Barraute.

Un client pas facile

Le juge Pronovost, qui s’attendait à avoir reçu tous les documents pour l’audience de mardi afin de fixer les dates du procès, a exprimé une certaine impatience envers la défense concernant les délais dans ce dossier.

«M. Cadieux refuse de signer le formulaire, a expliqué son avocat, Me Ratha Heang. Les discussions ne sont pas faciles avec lui et il faut passer (le document) point par point. Ce n’est pas évident», a-t-il signalé au tribunal en faisant remarquer que son client est actuellement détenu dans un hôpital psychiatrique.

En détention depuis son arrestation en juillet 2019, Pascal Cadieux a été cité officiellement à procès à la suite de son enquête préliminaire, en février dernier. En août 2019, le juge Marc Ouimette avait déclaré l’accusé apte à subir un procès à la suite d’une première évaluation psychiatrique.

Si l’individu de Barraute est reconnu coupable de meurtre non prémédité, il écopera automatiquement d’une peine de prison à vie sans possibilité de pouvoir demander de libération conditionnelle avant au moins 10 ans de détention.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média